Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Humeur exaspérée

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 5 juillet 2016

Et vogue la dette

EmileVous remarquerez que (presque) plus personne ne parle de nos déficits et de notre dette publique ou plutôt de nos dettes publiques.

Rassurés par la fausse impression que la crise de l’euro est loin derrière nous, béatement anesthésiés par notre capacité à emprunter à des taux négatifs ou extrêmement faibles selon les échéances, stupidement convaincus que nous avons déjà fait beaucoup et donc suffisamment d’efforts, la dette publique n’est clairement plus une préoccupation majeure dans ce pays.

Pourtant, l’INSEE nous annonce que la dette publique de la France s'est établie à 2.137,6 milliards d'euros au premier trimestre, en hausse de 40,7 milliards par rapport au trimestre précédent.

Ce montant pharaonique représente 97,5% du PIB de la France.

Lorsque la question des déficits est néanmoins évoquée c’est soit pour se féliciter de l’action efficace du Gouvernement pour les réduire, soit pour se plaindre de la rigueur que nous imposerait Bruxelles à travers une réduction drastique des déficits. Sur cette question tout le monde à tort. C’est en substance ce que nous dit la Cour des comptes.

Lire la suite...

mercredi 20 avril 2016

Vox populi, vox Dei

Quasimodo Le mouvement « Nuit debout », comme l’appel à une « primaire citoyenne » marquent une volonté nette de contourner la classe politique de plus en plus déconsidérée. Au mieux elle est perçue comme déconnectée des préoccupations du Peuple au pire comme une élite qui ne cherche qu’à renforcer son propre pouvoir au détriment des Français.

Ce sentiment est très répandu, largement entretenu par tous ceux qui n’attendent qu’une chose virer cette « élite » et… prendre sa place.

Combien de fois n’a-t-on pas entendu, au détour d’un micro trottoir ou d’une interview journalistique et populaire, le Peuple être opposé aux élites dont les élus constituent la première ligne, dans une espèce de ségrégation quasi naturelle.
Récemment ce fut une interviewée qui se déclarait satisfaite qu’Emmanuel Macron vienne enfin rencontrer le « Peuple » lors d’une réunion dans je ne sais plus quelle ville de province.
Ça a été également François Hollande qui a pu échanger avec « les Français » au cours de « dialogues citoyens » !
Dans la même veine, la nécessité de rester au plus près de la réalité de leurs électeurs, permet aux députés de justifier leur absentéisme à l’Assemblée.
Sans oublier les habituels discours contestataires des extrêmes de droite comme de gauche consistant à légitimer tout mouvement de protestation comme étant « la voix du Peuple » !

Lire la suite...

lundi 20 janvier 2014

Un étouffant millefeuille

AnémoneAlléger le millefeuille territorial est sans conteste le sujet à la mode. Le constat partagé par quasiment tout le monde est que l'empilement des strates dont les compétences se recouvrent en grande partie ajouté à la densité au sein de chacune d'entre elles, trop de communes, trop de départements et trop de régions, coute beaucoup d'argent à la collectivité. L'organisation territoriale est lourde, couteuse, et source d'inefficiences qui pénalisent l’activité économique, il faut donc faire quelque chose.

Faire quelque chose, ça fait quelques temps qu'on en parle et pourtant on a toujours l'impression de partir de zéro.

En 2008 déjà, le rapport Attali préconisait notamment de faire disparaitre les départements et en 2009 celui de Balladur parlait de fusion entre régions et de grandes métropoles. A l'arrivée, on n'a eu une toute petite avancée avec les conseillers territoriaux et la suppression de la clause de compétence générale, deux mesures que la Gauche une fois arrivée au pouvoir s'est stupidement empressée de remettre en cause.

Un premier projet de Loi porté par Marylise Lebranchu a pour objectif de créer une douzaine de métropoles, ce qui n'a véritablement du sens que si ces entités ne se rajoutent pas à tout le reste. On devine que c'est justement l'objet du second projet de Loi prévu pour Avril et qui concernera les départements et les régions. C'est sans doute à cette seconde phase qu'à fait allusion François Hollande lors de sa conférence de presse.

Lire la suite...

mardi 31 juillet 2012

Docteur Montebourg spécialiste en cautères sur jambes de bois

SimetteInformation étonnante, selon notre frétillant ministre du redressement de torts productif (on aimerait d’ailleurs qu’il s’occupe un peu plus du redressement productif que de faire le cador indigné devant les caméras), le Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France), aurait décidé de « reconsidérer » l'appel d'offres pour le support téléphonique de la délivrance et de la gestion de la carte "Solidarité Transports".

Pourtant, aux dire de Jean-Paul Huchon lui-même (président du Stif et de la région Ile-de-France), cet appel d’offres s’est déroulé dans le strict respect des règles imposées par le très précis et très rigoureux code des marchés publics !

Tout le monde connait la raison de cette volte face, certes la proposition retenue était sensiblement la moins couteuse mais le centre d’appel retenu est localisé au Maroc et non pas dans une de nos bonne ville française contrairement à celui de l’actuel prestataire. Ceci expliquant cela.

Lire la suite...

dimanche 22 avril 2012

Divulgation prématurée des résultats : juste une question de déontologie !

AlineLa question s'était déjà posée en 2007, à l'époque certains blogueurs dont J.M. Morandini, avaient annoncé qu'ils publieraient dès 18 heures, Dimanche 22 avril, les résultats des sondages sortis des urnes. En ce qui concerne en tout cas Morandini, ce ne fut qu'un pétard mouillé.

A la veille de l'élection de 2012, la question est de nouveau posée et là également, des blogueurs et des medias (Libération) annoncent qu'ils vont diffuser les estimations dès qu'ils en auront eu connaissance.

Lire la suite...

vendredi 23 mars 2012

Toulouse : Tout ça pour quoi ?

GaelleAlors que le tueur vient juste d’être stoppé dans son élan criminel, le traitement médiatique et politique de l’affaire dite de Toulouse me pose problème.

Il me semble qu’il y a eu sur cette tragique histoire, une sur-réaction collective qui amène à attribuer à des actes et à un personnage une importance qu’ils ne méritent pas.

Bien évidemment, l’évènement est tragique, l’acte est immonde et qu’il provoque une émotion collective n’a rien de choquant ni de surprenant. Pour autant, cela justifie t’il que le chef de l’Etat soit mobilisé jours et nuits, cela justifie t’il une couverture médiatique aussi dense 24heures sur 24, cela justifie t’il que tous les autres sujets soient éludés (Syrie par exemple), cela justifie t’il que la campagne électorale s’arrête brutalement, cela justifie t’il que l’on juge les candidats à l’aulne de leur attitude face à ces faits, cela justifie t’il que l’on multiplie les minutes de silence, cela justifie t’il même que l’on positionne le débat sur la sécurité nationale ou le terrorisme au premier plan ?

A toutes ces questions je répondrais non !

Lire la suite...

samedi 17 septembre 2011

Le protectionnisme fausse bonne idée surtout si elle vole

Martine et SégolèneAir France-KLM vient de faire connaître sa décision de répartir sa méga commande de longs courriers à part égale, entre Boeing et Airbus (50 chacun). Cette décision a fait hurler Bernard Carayon, député UMP du Tarn, qui reproche à Air France – KLM de n’avoir « pas fait le choix du courage commercial » en ne choisissant pas Airbus pour l’intégralité de sa commande.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir fait pression sur la compagnie et son président puisqu’à l’instigation de ce même député, une pétition signée par 180 de ses pairs exigeait d’Air France-KLM qu’elle achète uniquement des appareils de l'européen Airbus.

Lire la suite...

lundi 1 août 2011

Encore un coup de couteau Corse dans la république une et indivisible

HelmutLe conseil exécutif de l’Assemblée de Corse propose d’adopter le principe d’un statut d’officialité de la langue corse pour permettre à celle-ci « d’investir la sphère publique » !

Concrètement, si ça se faisait, les actes administratifs et les délibérations des différentes assemblées locales seraient bilingues, certaines matières dans les écoles seraient bilingues et les enfants auraient un enseignement obligatoire de la langue corse de 3 heures par semaine.

Chaud partisan de la décentralisation et d’un pouvoir renforcé des régions, je n’aime pourtant pas du tout cette idée !

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2011

Allez-y indignadosez vous, ça mange pas de pain !

Estelle 2Il est de bon ton d’y aller de son petit soutien aux protestations des « los indignados » espagnols qui ont toutes les caractéristiques voulu pour attirer la sympathie des foules : pacifiques, bon enfants, des protestations contre la classe politique évidemment corrompue et incapable et surtout un mouvement qui rappelle la révolte des pays arabes, référence en matière de soulèvement populaire, s’il en est !

Il est de bon ton, comme il est de bon ton d’acheter, de lire et de vanter les mérites du petit opuscule de Hessel qui fait un tabac dans le monde entier.

S’indigner, c’est dans tous les cas exprimer une protestation, un refus, une colère devant une situation considérée, souvent à raison, comme inacceptable !

En cela, parce qu’elle constitue une manière de dire à voix haute ce que l’on a sur le cœur, l’indignation est salutaire sinon indispensable.

Pour autant, toutes les indignations ne se valent pas, et les indignés n’ont pas tous les mêmes mérites.

Lire la suite...

mercredi 9 mars 2011

Ni les entreprises, ni l’Etat, c’est le mâle le coupable !

Gros flemmardPuisque cette année le 8 mars c’était la journée de la femme et que l’année dernière le 8 mars c’était déjà la journée de la femme et que rien n’a changé depuis, eh bien je vais reprendre l’esprit de mon billet de l’année dernière, pour tout ceux qui ne l’auraient pas lu (et ils sont nombreux) ou oublié (ils sont beaucoup moins nombreux puisque pour l’oublier il faut d’abord l’avoir lu) !

Tous les ans c’est la même chose, tout le monde crie au scandale, à la discrimination des femmes qui seraient moins bien payées que les hommes, auxquelles on interdirait tout accès aux postes de responsabilité, c’est honteux, lamentable, c’est la faute du grand capital, que fait l’Etat et tout le toutime !!!!

Tous les ans dans la foulée de ce bel élan très consensuel, les politiques y vont de leurs suggestions afin d’essayer d’imposer par la loi, aux entreprises, une égalité de traitement entre les hommes et les femmes, sous entendu que celles-ci sont les véritables responsables de cette déplorable situation !

Lire la suite...

mercredi 9 février 2011

Sarkoshow Jeudi soir sur TF1 !

RobertDemain Sarko va répondre aux questions que se posent une dizaine de clampins triés sur le volet. Gageons que nous aurons droit à, au moins, un chômeur, une travailleuse « précaire », un étudiant, un chef d’entreprise beur et de banlieue, un retraité au minimum retraite, une mère de famille nombreuse, un paysan, une profession libérale et puisque c’est d’actualité une personne dépendante ou son représentant valide !

Gageons que nous n’aurons ni juge, ni syndicaliste haut en couleur, ni chômeur ex Continental, ni représentant d’agence de voyage spécialisée sur l’Afrique du nord, ni trader, ni dresseur d’ornithorynque !

Gageons tout cela !

Pour autant, même si on peut supposer que TF1 et l’Elysée auront tiré les leçons de sa précédente prestation télévisuelle, que penser de ce type d’émission ?....réponse, que du mal !

Le concept même d’une émission qui suppose qu’un quidam pose une question au Président de la République en se rapportant à son cas personnel, n'est qu'absurdité populiste !

Lire la suite...

lundi 10 janvier 2011

De la réalité augmentée

Grâce Disons le d’entrée, je ne suis pas à la pointe du progrès technologique, pas d’iPad, pas d’iPhone ni même de Smartphone ordinaire, juste un téléphone sans la télé et une télé sans écran plat !

Pire encore, vous n’allez pas me croire, même pas une machine à Expresso ….enfin bref, tout juste le minimum pour pouvoir survivre dans la jungle électronico-magnético-interneto-facebooko-smarto-tabletico moderne !
C’est donc en bon gros primitif limite arriéré que je réagis à un concept récent (au moins pour moi) qui m’a comme qui dirait interpellé !

Il s’agit de celui de « réalité augmentée » !...je vois à votre œil hagard que vous vous dites : « quid ?...mais qu’est-ce que çi que c’est que ça ? »

En entendant évoquer ce concept bizarre je me suis également interrogé !...quid donc !

Lire la suite...

mardi 23 novembre 2010

Les mauvais tics médiatiques.

Concierges_blog.jpg Je ne fais pas mon fond de commerce de la critique des médias d’informations, notamment parce que j’ai conscience de la difficulté de leur tache dans un monde ou tout est plus complexe, ou il faut toujours aller plus vite pour ne pas être le dernier à donner une info, et ou il faut faire toujours plus simple pour qu’elle soit compréhensible par tous…c'est-à-dire par les plus demeurés simplets niais ….euh… par les moins vifs !

Lire la suite...

lundi 18 octobre 2010

Stop au rafistolage mal ficelé !

Jeremy

Laurent Hénart, député UMP vient de proposer que les salariés renoncent à une journée de RTT pour financer la dépendance des personnes âgées.

Je ne vais pas revenir sur le tollé général que cela a immédiatement provoqué, à Gauche bien entendu, toujours toute en nuance, qui considère l’idée comme étant « encore une arnaque de la droite » mais également à Droite par ceux qui, comme Xavier Bertrand, commencent à se dire qu’il ne faut peut-être pas trop charger la mule sous peine de se prendre une déculottée aux prochaines élections.

Lire la suite...

mardi 12 octobre 2010

Le syndrome du collabo a encore frappé !

Yolande




Hier matin, une petite information radiophonique passée vite fait, bien fait, à la limite de l’inaperçu, m'a néanmoins interpellée (ça veut dire énervée) !

Baroin aurait annoncé qu’il n’y aurait plus de contrôle fiscal enclenché à partir d’une « délation » !

Et pourquoi donc ?

Pourquoi, pour une question de principe stupide, priver l’administration fiscale de cette possibilité simple, peu couteuse et rapide, d’identifier des fraudeurs ?...fraudeurs qui je le rappelle, d’une certaine manière, prennent dans notre poche l’argent qu’ils ne versent pas !

Lire la suite...

- page 1 de 3