Je trouve normal que le gouvernement informe les citoyens sur son action mais pour nous informer sur l’action du Ministère de la Justice il y a déjà un site institutionnel, très complet, qui est justice.gouv.fr ...sur lequel Rachida Dati est déjà très présente !

En conséquence, se faire créer, au frais du Ministère de la Justice, un site parallèle au nom de Rachida Dati, réservé à Rachida Dati et exclusivement destiné à la propagande personnelle de Rachida Dati, me parait pour le moins abusif !

S’il avait été interactif, ce blog aurait pu être une manière d’humaniser la fonction, en l’état il ne sert qu’à la peopoliser et à révéler le caractère prétentieux voire égocentrique du personnage !

En comparaison, la démarche de Martin Hirsch pour communiquer autour de son action est profondément différente :
Dans le cadre du processus du « Grenelle de l’insertion », Martin Hirsch a dialogué, expliqué, consulté et pas seulement des experts ou des syndicalistes et autres politiques mais également et surtout des « ptits gens » comme on dit quelques fois abusivement.

Le dialogue s’est d’abord fait à travers le site du « Grenelle de l’insertion (grenelle-insertion.fr) et ses forums sur lesquels chacun pouvait s’exprimer, exposer son cas et faire des suggestions.

Il s’est également fait à travers les blogs « d’insertions » que tout le monde pouvait ouvrir pour écrire, communiquer et ouvrir les débats. Et parmi les blogs on trouvait celui de Martin Hirsch, déclaré en tant que membre parmi les autres (voir ici ) dans lequel il répondait à ceux qui l’interrogeaient sur son action et ses projets.

Je sais bien que les domaines d’action de ses 2 membres du gouvernement sont très différents mais leur manière respective d’envisager la communication est révélatrice d’un état d’esprit.
Et heureusement qu’il y a des Martin Hirsch pour nous rappeler, par son attitude, que la Politique ce n'est pas seulement l'omniprésence médiatique de Sarkozy (encore en couverture de Paris Match cette semaine), ou la contestation systématique et démagogique de Royal ni, fort heureusement, Madame Dati s’exhibant sur Paris Match en robes Dior ou se faisant créer, aux frais du contribuable, un site personnel d’autopromotion !