Certes la mort d’un homme est toujours une chose grave et presque toujours attristante ne serait-ce parce qu’elle nous rappelle notre fragilité et le caractère éphémère de notre passage sur terre (ca y est j’ai plombé l’ambiance !), mais comment peut-on réagir aussi fortement à la mort de quelqu’un qui n’est pas un proche ?

Dans cette émotion, il me semble y avoir une confusion entre l’artiste et la personne. Dans le cas de Mickael Jackson, autant je peux comprendre que son œuvre ait marqué un grand nombre de personnes, autant il me semble que l’homme n’avait pas nécessairement de quoi provoquer un élan d’amour démesuré. Dit autrement, sa musique était exceptionnelle (dans son genre, à son époque) mais l’homme pitoyable…ses ravalements de façade à répétition, son attitude ambigüe vis-à-vis des enfants, son refus de vieillir, son hypocondriaquerie… en ont fait un personnage que je ne présenterais pas comme modèle à mes enfants !

Il serait évidemment mal venu de l’accabler maintenant qu’il n’est plus, mais faire de sa disparition un drame international et que chacun y aille de son anecdote élogieuse, vante ses mérites, fasse son panégyrique….j’ai même entendu je ne sais plus qui témoigner sur Europe 1 qu’il était un père formidable pour ses enfants …me parait quelques peu excessif !

Pour moi, ça fait longtemps que l’artiste est mort et que l’homme aurait du être laissé en paix !

Ps: une devinette, qui a dit: "(sa mort est) un immense choc qui va traverser la planète. On le croyait immortel, lui-même voulait s'élever au-dessus du temps, au-dessus de l'espace" ? ...qui est capable de nous asséner de telles pompeuses élucubrations ?