« Avec la baisse de la TVA, la collectivité fait un cadeau royal à une profession sans aucune garantie d’un quelconque retour ! » disais-je !

1 an après, ça y est, la baisse de la TVA est effective et à cette occasion je me fendais d’un autre petit billet sur le sujet pour confirmer tout le mal que j’en pensais et terminais par un quelque peu ironique « Donc si je résume, le gouvernement a distribué 2,5 milliards pour que nous puissions payer 1 euro 85 de moins sur nos pizzas 4 fromages et pisser dans des toilettes fraichement repeintes…suuupppeeerrrr...ça c'est de la bonne gestion budgétaire !!!!! »

Après ces 2 premier billets prémonitoires, et alors que ce que beaucoup annonçaient est arrivé c'est-à-dire que les restaurateurs n’ont ni baissé significativement leurs prix, ni massivement embauché, ni augmenté leur salariés (pour la réfection de leurs toilettes j’avoue que je n’en sais rien), voilà qu’un fait nouveau me donne l’occasion de boucler mon triptyque.

Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre, Lundi, que la Commission des finances du Sénat a voté à l’unanimité un amendement afin de revenir au taux de 19,6 dans la restauration …décision inattendue de la part d’une Commission largement dominée par l’UMP !

Ma joie fut pourtant de courte durée puisque, dès le lendemain, le Sénat s’empressait de recaler cet amendement. Tant pis, un peu dépité je me suis quand même raccroché au fait que malgré son caractère on ne peut plus éphémère, cet amendement mort-né avait quand même comme utilité de servir d’avertissement pour les restaurateurs, une épée de Damoclès destinée à leur rappeler leurs promesses !

Mais c’était sans compter sur l’incapacité de Nicolas Sarkozy à reconnaitre ses erreurs, voilà que, à peine l’amendement enterré, il ajoute par-dessus une bonne grosse dalle de béton histoire d’étouffer dans l’œuf toute velléité de récidive de la part ces sénateurs rebelles !

Et il n’y va pas par le dos de la cuillère avec un péremptoire, catégorique et définitif : « Jamais je ne reviendrai sur la baisse de la TVA sur la restauration » !!! Incroyable !...le message est clair, chers restaurateurs, ne vous en faites pas, les 3 milliards, c’est cadeau !!!

C’est pas la peine de vous embêter avec toutes vos promesses, de toute façon tenues ou pas tenues c’est pareil !...et comme chacun sait, donner c’est donner et reprendre c’est voler !!!!

Qu’est ce que c’est que cette manière de gouverner qui consiste à prendre des décisions et ensuite à s’interdire de les remettre en cause !...on comprend maintenant pourquoi il n’y a jamais de bilan de fait sur les politiques publiques, pas la peine de s’enquiquiner avec ça, ça ne sert à rien, toute décision est inscrite dans le marbre de l’obstination butée de Nicolas Sarkozy !

Tiens, on me souffle une autre explication, ça ne serait que pur calcul électoral, une manière de dire « tant que je suis au pouvoir vous ne craignez rien mais attention, je ne garantis rien si j’en suis viré alors n’oubliez pas de voter pour moi sinon faudra pas vous plaindre » !...pourquoi pas ! De toute façon, une explication n'empêche pas l'autre alors, faute de pouvoir trancher, on va dire qu’il y a un peu des 2 : Gros entêtement et petite manoeuvre politique ... dans tous les cas, c'est moyen comme mode de gouvernement !