Dans une sobriété quasi monacale, elle met en scène une femme debout (peut-être une allusion à Ségolène…peut-être), de profil, et dont les mains soutiennent un ventre démesuré qui doit laisser penser, même aux moins perspicaces, qu’elle est enceinte de plus de 3 mois et demi (bon, en fait, c’est pas Ségolène elle a passé l’âge) !

Le bonnet de nuit façon phrygien dont elle est affublée a certainement vocation à permettre aux plus incultes des béotiens (j'en connais) de se douter que nous avons affaire à une représentation de Marianne, figure allégorique de la République française s'il en est !

Cette Marianne est évidemment destinée à positionner l’affiche et donc le tout petit Grand emprunt dans la lignée de ses dignes prédécesseurs.

Jusque là, rien de bien surprenant !

Là où on est en droit d'être surpris, c’est que la dite Marianne est toute de blanc vêtue et de surcroit dans une tenue qui rappelle étrangement celle de Louis de Funès (Don Salluste) dans « La Folie des Grandeurs », dans la scène ou il sort de son lit en chemise et bonnet de nuit blancs !

Peut-être faut-il y voir une allusion très subtile à cette scène ou Montand vient réveiller son maître en faisant tintinnabuler les pièces d’or installées dans un grand saladier en argent : « c’est l’or, il est l’or, l’or de se réveiller, Monseignor, il est 8 or etc » … évidemment dans une version moderne, où les pièces d’or du 17ème siècle sont remplacées par 22 milliards en bons du trésor qu’Eric Woerth viendrait tripatouiller sous le nez d’un Nicolas Sarkozy qui serait certainement parfait dans le rôle de Don Sallustre !

Néanmoins, quand on y regarde d’un peu plus près, je dois reconnaître que l’on peut avoir quelques difficultés à confondre la jeune femme de l’affiche, plutôt avenante, avec Woerth ou Sarkozy…ni même avec Christine Lagarde !

Par contre, il ne m’étonnerait pas que certains, après y avoir jeté un regard distrait, ait eu l’impression d’avoir affaire à une affiche de Walt-Disney annonçant la suite de Blanche-Neige et les 7 nains. Une suite qui pourrait-être intitulée « Blanche-Neige attend son septième gamin avec le Prince charmant »....à moins que ça ne soit avec un des nains, une fois qu'elle eut compris que le Prince charmant n'était en fait qu'un jeune crétin prétentieux !

Certes, un deuxième passage, et la lecture à cette occasion du slogan qui encombre l’affiche : « La France investit dans son avenir », doit permettre de rectifier assez facilement l’erreur… sauf à imaginer que les investissements de la France consistent à multiplier les parcs d’attractions Disney…. ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise idée, compte tenu de l’état de notre industrie !

Malgré tout, même si on a réalisé qu’il s’agissait d’une publicité pour le tout petit Grand emprunt, on ne peut s'empêcher de remarquer comme une contradiction entre tout ce blanc symbole de virginité et d'innocence et l'état de la dame !

Or, il me semble bien que la plus célèbre représentante de la conception virginale, c'est bien Marie, vierge de son état et pour autant mère de Jésus !

D’ici à voir derrière cette affiche une référence aux racines chrétiennes de la France, en continuité avec le vrai faux débat sur l’identité nationale, il n'y a qu'un pas que certains mauvais esprits pourraient franchir allègrement !

Mais pas moi !

Pour ma part j’hésite entre 2 explications, pas nécessairement exclusives l’une de l’autre !

On ne peut pas écarter une explication toute simple, très prosaïque mais néanmoins très crédible, la volonté de faire une affiche dans le même standing que le tout petit Grand emprunt qu'elle annonce !
Cette affiche est probablement le résultat d’un petit concours entre quelques écoles élémentaires auxquelles on aurait imposé comme contrainte de faire à pas cher compte tenu des finances de l’Etat.
Une affiche fabriquée à l'économie, bicolore avec du blanc et du bleu, un décor réduit à sa plus simple expression et un costume tout aussi rudimentaire probablement acquis a peu de frais chez Damar ou chez ETAM .

Une affiche avec un air de pas finie mais dont l’intérêt serait double, d’une part permettre aux gamins de s’adonner au coloriage et d’autre part de répondre à un soucis d’économie fort louable par ces temps difficiles !

Mais après tout, ne faisons pas la fine bouche, et félicitons le Gouvernement pour cette sobriété, surtout pour une affiche qui s’adresse à une population à laquelle on ne demande pas de souscrire !

Ah ! Attendez ! On m’apprend que la campagne en faveur du petit Grand emprunt dont l'affiche est un élément essentiel va quand même couter 975 000 euros !!!!!!!!.......Ah quand même !..donc si je comprend bien c'est une affiche qui semble avoir été faite à l'économie mais qui a en fait probablement couté fort cher...un petit peu comme si vous mettiez une mécanique de Rolex dans un boitier de Swatch !

Bon, du coup j'abandonne cette hypothèse et je soumets ma deuxième explication :

Peut-être y a t'il derrière tout ce blanc un message subliminal du type « Sarkozy lave plus blanc que blanc » !

Regardez bien Français, jusqu’à présent la France était embourbée dans 1 500 milliards d’euros d’une dette toute dégueulasse, avec plein d’intérêts à payer (et dieu sait si c’est salissants les intérêts), eh bien, vous allez voir ce que vous allez voir avec le très fameux Mage Sarko : Ulahup barbatruc, abacadabra et turlututu chapeau pointu….eh voilà !!!!!!!!!.....vous avez maintenant 22 magnifiques petits milliards supplémentaires mais ceux là ils sont tout propres et ils vont permettre à la France de s’engager dans l’Avenir avec allégresse et dans sa petite tenue toute blanche sans risquer la moindre salissure ou l’horrible tâche qui vous fout la honte devant le monde entier !

Voilà ! Ça doit être ça ! de toute façon je ne vois pas d’autre justification possible !