Selon l’AFP : L'ancien président PS de l'Assemblée nationale, Henri Emmanuelli, a regretté mardi que "son ami" Didier Migaud, (…), ait "accepté" sa nomination à la tête de la Cour des comptes.

"La politique dite d'ouverture n'a qu'un seul objectif: brouiller les cartes et troubler l'électorat de gauche. (…)", nous dit-il !

Extraordinaire coïncidence, quasiment en même temps Benoit Hamon y va de son communiqué à propos de l’absence supposée (et erronée pour peu que Charasse puisse être considéré comme étant de Gauche) de membres de l’opposition au Conseil Constitutionnel. Il nous dit ceci : « Cela confirme la poursuite de la confiscation des pouvoirs » et encore « cela se passe dans une période où le pouvoir actuel a tout mis en œuvre pour concentrer les pouvoirs » !

Alors si je comprends bien, pour le PS, si Sarko nomme un Socialiste à un poste de responsabilité, il est accusé de vouloir « troubler l’électorat de Gauche » et s’il ne le fait pas il est accusé de confisquer les pouvoirs !

Cherchez l’erreur !