Disons le, on pensait avoir touché le fond avec les piètres résultats sportifs, avec le discours lénifiant de Domenech auquel personne n'a jamais cru, avec la mise à l'écart de Gourcuff par les petits caids du groupe, avec un système de jeu instable et incompréhensible ou encore avec la mesquine polémique lancée par Rama Yade, mais avec les grosses injures d'Anelka à Domenech, ont tient le pompon, le bouquet, la cerise sur le gâteau, le comble !

Je n'ai jamais été un fan d'Anelka, considérant que ce gars là n'a rien à faire en équipe de France et ce pour un tas de raisons. La première étant ses résultats, puisqu'à part un match mémorable contre les anglais qui date maintenant de plus de 10 ans, il n'a jamais fais preuve d'une quelconque efficacité devant les buts adverses.

Mais le plus rédhibitoire n'est pas là, il est dans le caractère et la mentalité de l'individu. On sait l'importance pour une équipe de sport collectif d'avoir un ...collectif soudé, beaucoup d'adversaires des français l'ont démontrés à nos dépends. Or disons le tout crument, Anelka est ce qu'on appelle, un peu familièrement je l'avoue, une tête de con, un individualiste prétentieux et coléreux.
C'est quand même un gars qui en 2002, vexé comme un pou de ne pas avoir fait partie de l'équipe initiale de Santini, lui répond lorsque celui-ci lui demande de remplacer Govou : « Je ne suis pas là pour servir de bouche-trou » et qui un peu plus tard sortira: « Je n'ai pas besoin de l’équipe de France. Qu’il (Santini) s'agenouille devant moi, s’excuse d’abord, et après je réfléchirai » !!!!

Pire encore, comment peut-on accepter que la France soit représentée par quelqu'un qui, sans aucun complexe, déclare "L'argent que j'ai, il est pour mes enfants. Si je peux leur offrir quelque chose, je le ferai là où il n'y a pas de fiscalité. C'est comme ça que je le vois. Si certains sont choqués, tant pis. Mais la France, c'est un pays hypocrite." ...Manifestement, la solidarité nationale, Anelka il en a rien à battre, ce qui est d'autant plus choquant de la part de quelqu'un qui vient d'une banlieue défavorisée (Trappe) !!!

Comment s'étonner maintenant que l'individu se soit permis de balancer de grosses insanités à son entraineur, en plein match de Coupe du Monde !

Comment s'étonner, qu'en injuriant gravement son entraineur, Anelka ait mordu la main de celui qui l'a nourri puisque contrairement à Jacquet et à Santini, et malgré un niveau de jeu médiocre, Domenech lui a fait confiance pour la Coupe du Monde.

Outre la confirmation que ce joueur n'a manifestement que peu d'idée sur ce que veut dire le terme respect et qu'en conséquence qu'il n'avait rien à faire dans l'équipe de France, cette pitoyable histoire et les réactions qu'elle a suscité de la part des autres joueurs (ou du moins de certains d'entre eux) et des instances du foot français achève de nous convaincre que, décidément, il y a quelque chose de pourris dans le royaume du foot français !

Anelka mérite une sanction exemplaire et son éviction tardive de l'équipe de France (de toute façon en toute logique il n'aurait pas été aligné pour le dernier match) n'est certainement pas suffisante.

Comment maintenant va t'on expliquer aux gamins qu'ils doivent respecter leurs partenaires, leurs entraineurs, les arbitres et leurs adversaires, si une figure imminente de l'équipe de France se permet de traiter son entraineur d'enculé et de fils de pute ?

Or de sanction exemplaire, on n'en prend pas le chemin !

J'apprends que les joueurs refusent de s'entrainer pour protester contre l'éviction de leur petit camarade !!!
Non seulement, ils protestent contre la décision d'exclusion d'Anelka, mais manifestement leur seule préoccupation n'est ni d'affirmer avec force que de tels propos sont intolérables, ni de tenter de reconstituer un groupe suffisamment uni pour espérer gagner leur troisième match, mais uniquement de trouver celui qu'ils qualifient de "traitre" pour avoir diffusé l'information....l'ambiance au sein de l'équipe s'annonce au mieux... bravo !!!

Du coté des instances du foot français, c'est pas beaucoup mieux, parce que figurez vous que tout ce que ces gens trouvent à faire par la voix de leur président Escalettes, c'est de reprocher aux journalistes d'avoir fait leur boulot: «...Nous avons exclu Nicolas Anelka. D’en faire la première page c’est quand même gros. Vous parlez du jeu mais là on touche à une intimité et ça fait beaucoup plus mal. Vous (la presse) vous les avez meurtris » (cf Escalettes) !!!

Ils ont été meurtris, les pauvres choux !!!...on croit rêver !!

Et tous les supporters sincères de l'équipe de France, ils n'ont pas été meurtris de constater que leur équipe et son sélectionneur ne valent pas un clou, qu'on leur a bourré le mou en leur racontant que « certes les résultats se font attendre mais que l'équipe est soudée, unie comme les 23 doigts de la main et qu'ils seraient fin près le jour J » ?...ils n'ont pas été meurtris ceux qui se sont déplacé au bout du monde pour soutenir une équipe qui n'a rien montrée en 2 matchs sinon son incapacité à marquer le moindre but, à construire la moindre action digne de ce nom ou à défendre efficacement ...ils n'ont pas été meurtris tous les irréductibles un peu naïfs qui voulaient encore croire en la capacité de l'équipe de France de les enthousiasmer, de leur donner un peu de plaisir voire de les faire rêver ?

Il est clair que maintenant, rien ne pourra être comme avant et qu'un bon gros ménage s'impose du sol au plafond de la maison FFF !

En tout cas, il y en a qui doivent rire vert jaune, ce sont les irlandais qui doivent se dire : « Ah les cons ! Quitte à ce qu'ils nous volent notre qualification, ils auraient pu au moins en faire quelque chose, au lieu de ça ils se ridiculisent ! »

Je ne sais pas si en Irlande ils ont le même proverbe mais ils doivent avoir au moins l'équivalent, et il m'étonnerait pas qu'il soit très populaire ces temps-ci le proverbe « Bien mal acquit ne profite jamais » !