La seule bonne nouvelle que j’y ai trouvé, outre l’arrivée de Juppé qui constitue la seule véritable nouveauté, c’est la disparition d’Estrosi…même si en échange on a droit à Lefebvre, c’est presque pire….sinon, la seule utilité de ce remaniement est pour Sarkozy, outre de se débarrasser de quelques emmerdeuses, d’essayer de faire évoluer les rapports de forces au sein de la Droite en prévision de la présidentielle …en clair, aucun intérêt pour la France et les français !

Grotesque et sans intérêt donc, comme sont grotesques et sans intérêt les réactions du PS qui « dénonce le retour de la Droite dure »…apparemment ils n’ont pas remarqué que se sont les mêmes !...sauf Juppé que je ne qualifierais certainement pas de représentant de la Droite dure !

Non, la seule réaction du PS, reprise par plusieurs des ténors du Parti (Ségolène Royal, Manuel Valls ou encore François Hollande), qui m’a attiré l’oreille sans m’énerver, consistait à dire : il faut accélérer notre calendrier et notamment le calendrier des primaires !

Comme si le fait que Sarko constitue un gouvernement de combat uniquement tourné vers 2012 avait fait prendre conscience aux Socialistes qu’ils ont intérêt à se remuer le cul l’arrière train s’ils ne veulent pas, comme d’habitude, arriver en 2012 la tronche enfarinée, sans véritable projet et avec 36 candidats !

C’est donc entendant ce matin, Ségolène Royal et François Hollande (séparément) que je me suis demandé si certains n’allaient pas essayer de profiter de la situation pour précipiter les primaires et ainsi rendre encore plus difficile qu’elle ne l’est la position de DSK « coincé » au FMI.

Sous prétexte de suivre le rythme de Sarko, allez hop, on se fait vite fait bien fait une bonne petite primaire entre français quitte à s’exclamer ensuite ingénument : « Eh les copains, vous allez rire, figurez vous qu'on a oublié de prévenir Dominique, ah zuuut, c’est trop ballot ! »