A ce stade là de l’exposé, il parait intéressant de se demander comment quelqu’un qui a pillé les caisses de son pays, commis des exactions qui lui valent des plaintes pour « crime contre l'humanité », qui n’a pas bénéficié de l’asile politique ni même de titre de séjour, ait pu rester 25 ans en France à profiter du fruit de ses forfaits sans être inquiété !

Notons au passage que ce privilège a récemment été refusé à Ben Ali pourtant pas pire que Duvalier !

25 ans plus tard, un tremblement de terre, une épidémie de choléra et quelques élections truquées plus tard, voilà que le Baby Doc est de retour sur sa terre natale et nourricière !

On peut se demander également comment on a pu laisser retourner dans son pays un tel personnage, autrement qu’entre 2 gendarmes et menottes aux poignets, sachant qu’il ne peut qu’aggraver une situation déjà bien misérable!

Manifestement la situation des haïtiens ne devait pas être considérée comme suffisamment catastrophique par un destin particulièrement sévère à leur égard, qu’il a fallut qu’à un pays en ruine, une misère noire, une épidémie de choléra, une situation politique bloquée vienne s’ajouter le retour d’un ancien dictateur de la pire espèce venu leur proposer son aide !...gageons que cette aide ne sera pas sonnante et trébuchante et que Duvalier n’est pas rentré au pays pour restituer les fonds volés !

C’est Baby Docteur sangsue et sans le sou qui s’avance au chevet de Haïti !

Le plus triste dans cette histoire, c’est que dans une telle situation, beaucoup sont capables de considérer l’ancien Dictateur comme un sauveur …vous savez le fameux c’était mieux avant qui fait vivre tous les partis populistes de la terre !