Même si en parlant d’indépendance politique, Arthuis pense essentiellement au Parti Radical de Borloo dont il ne croit pas que les membres accepteront de quitter la rassurante enveloppe protectrice que constitue l’UMP, il n’en reste pas moins que le fond du problème est bien là !

Comment imaginer qu’un agglomérat de "centristes" opportunistes qui après avoir longtemps collaboré avec Sarkozy cherchent à se refaire une virginité politique à peu de frais en se présentant comme des opposants farouches, puisse constituer une alternative crédible !

Comment faire confiance à quelqu’un qui a été un ministre de haut rang pendant 3 ans dans le gouvernement Fillon/Sarko, qui ne l’a quitté que contraint et forcé et qui, vexé de s’être fait viré, s’empresse d’écrire un bouquin (que personne ne lira) à charge véhémente contre son ancien mentor !

Et ce ne sont pas les contradictions du Nouveau centre et les propos mesquins d’un Jean-Christophe Lagarde dans le Direct Matin (page 10) de ce Lundi 9 mai, qui vont arranger leurs affaires :

Alors que le Nouveau Centre s’est toujours clairement positionné à droite et qu’il prétend ressusciter l’UDF, alors qu’Hervé Morin affirme la nécessité d'avoir « deux droites en France », Jean-Christophe Lagarde nous dit : « Après trente ans de droite et de gauche, la seule alternative que les Français n’ont pas essayée, c’est le centre. » !!!

Je ne suis pas certain que Lagarde ait tout à fait saisi la signification du concept de « centre » !

Ce qui semble confirmé par la suite de ses propos, puisqu’à la très pertinente question : « Bayrou n’en sera pas (de la confédération des Centres). Votre démarche est-elle crédible sans lui ? », il répond :

« François Bayrou a incarné le centre avant de se tourner vers la gauche, ce qui est une impasse. Celle-ci ne veut pas de lui d’ailleurs. Son chemin est respectable, mais ce n’est pas le nôtre. Notre grand parti du centre propose une alternative dans une alliance claire. »

Ahurissant, en 2 phrases Lagarde réussit à dire tout, n’importe quoi et son contraire !

Il commence par présenter le Centre comme une alternative à la Gauche et à la Droite, mais il termine par une flagrante contradiction en parlant d’alternative « dans une alliance claire » c'est-à-dire avec l’UMP et comme c’est clairement le MoDem et évidemment ni le Nouveau centre ni le Parti radical qui incarne le mieux cette alternative, il colle dans le dos de Bayrou une étiquette avec marqué en gros « gauche »!

Jean-Christophe Lagarde prétend obtenir le beurre (nous incarnons les vraies valeurs du Centre), l’argent du beurre (ça ne nous empêche pas de nous allier exclusivement avec l’UMP) et la crémière (nous sommes les seuls véritablement sur le créneau puisque Bayrou est à gauche) !

Or, inutile de rappeler à ceux qui me lisent de temps en temps que François Bayrou a toujours affirmé depuis 2007 qu’il ne ferait allégeance ni à un camp ni à un autre, et à, de ce point de vue, toujours été en parfaite cohérence avec son discours !

Si se « tourner vers la Gauche » signifie accepter de discuter avec quelques uns de ses représentants avec lesquels le MoDem se trouve un certain nombre de points communs, pourquoi pas !...en tout état de cause cela ne remet nullement en cause, l’indépendance de Bayrou et du MoDem !

D’ailleurs les français ne s’y trompent pas puisqu’ils considèrent François Bayrou comme la personnalité la mieux placée pour incarner les idées et les valeurs du centre !

A la question: « parmi les personnalités suivantes, laquelle selon vous incarne le plus les idées et les valeurs du centre ? », 37% des sondés répondent Bayrou et 33% Borloo !

Viennent ensuite de Villepin avec 19% (Villepin au centre ??? c'est nouveau !) et Morin avec un piteux 6% !

A l’occasion d’un entretien dans le Figaro, François Bayrou semble confirmer qu’il se présentera à la Présidentielle, qu’il sera au rendez-vous pour reprendre ses termes, et c’est tant mieux !

Tous les jours la situation politique nous démontre que nous avons besoin d’une alternative crédible à ce que nous proposent l’UMP de Sarkozy et le PS de….je ne sais pas qui !

Cette alternative, nous ne la trouveront ni auprès de tous ses gens qui sentant le vent tourner quitte à grands fracas le navire UMP, ni auprès d’une Europe Ecologie complètement noyautée par les Verts sectaires !

Je n’évoque pas les extrémistes de tous bords qui n’ont, pour moi, jamais constitué une option digne de ce nom !

François Bayrou est le seul à représenter cette alternative pour tous ceux qui ne veulent pas reconduire Sarkozy et ses trop nombreuses erreurs et qui considèrent que le PS est resté coincé sur une ligne idéologique d’il y a 30 ans avec un Etat omniprésent, sorte de père noël qui aurait troqué sa hotte contre une miraculeuse corne d’abondance. Un PS enfermé selon la formule de Frédéric Bastiat reprise par Bayrou, dans « La grande fiction qui fait que tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde » !

Il a raison Lagarde, après trente ans de droite et de gauche, il est temps que les français essaient l'alternative Bayrou !