On invente, 10 mois avant les élections, un « Secrétariat d’Etat aux français de l’étranger » comme par hasard au moment ou ceux-ci vont pouvoir élire leurs députés (jusqu’à présent ils votaient uniquement pour des sénateurs). Et on y case le gentil Douillet qui offre le double avantage de bénéficier encore un peu de sa popularité de champion de Judo et d’être un proche de la famille Chirac, comme pour essayer de compenser les vilains propos de celui-ci à l’égard de Sarko, dans le tome 2 de ses mémoires !

Et le pire, c'est que lorsqu'il essaye de justifier son poste, le sieur Douillet démontre qu'il maitrise beaucoup mieux le japonais que le Français si on en croit sa phrase ségolinétique de ce matin sur Europe 1 « on peut surtout avoir des acquis que l’on peut mettre dans tous les domaines possibles et inimaginaux. »….si ! (la preuve )

Cela me rappelle l'ex Secrétaire d'Etat aux Sports, Bernard Laporte, qui, en 2008, à peine arrivé à Pointe-à-Pitre déclare à la presse : « J'y suis jamais venu, je voulais voir les Antilles de vive voix » !

Ils sont incroyaux ces sportifs qui se lancent dans la politique !

On ressuscite un inutile et couteux Secrétariat d’Etat aux anciens combattants, pourtant fort judicieusement supprimé en 2009. Probablement en vue de l’afflux massif d’anciens combattants en Afghanistan, en Côte d’Ivoire ou en Lybie ! Plus certainement, pour faire plaisir à un ex UDF membre de Démocratie libérale, frange libérale des centristes.

On recrée vite fait bien fait un Secrétaire d'État à la Famille, poste qui avait disparu en 2010, uniquement pour pouvoir y caser une femme, en l’occurrence Claude Greff, et affirmer ainsi que le nombre de femmes de ce gouvernement n’a pas été réduit !

Mais la palme de l’histoire c’est l’arrivée dans ce gouvernement de Sauvadet un des membres fondateur du Nouveau Centre. Voilà que ce Nouveau Centre qui déjà nous faisait bien rire en clamant son indépendance face à Nicolas Sarkozy, place un de ses plus éminents représentants dans le Gouvernement du dit Sarkozy et ce 10 mois avant l’élection présidentielle!!!!! ….ce remaniement est pour le Nouveau Centre l’occasion d’un reralliement !

Je n’ai qu’un mot à dire face à cette situation : grotesque !

Les motivations de la constitution de cet éphémère gouvernement sont tellement cousues de fil blanc que ce remaniement n’est qu’un raillable déraillement !