Dans les médias, ça part un peu dans tous les sens, sans réelle pédagogie, mais c'était prévisible, on est malheureusement habitués à la chose.

Plus gênantes, mais tout aussi habituelles, sont les réactions des politiques.

Je mets volontairement de côté celle de François Bayrou, non pas par favoritisme (mauvaises langues), mais parce que je considère qu'il est un des rares à avoir la légitimité pour déplorer la situation dans laquelle nous nous trouvons. Rappelons quand même, pour ceux qui l'aurait trop vite oublié, que la lutte contre la dette a été un de ses principaux thème de campagne de 2007.Ce ne fut le cas d'aucun de ses concurrents.

Rappelons également pour ceux qui l'aurait également trop vite oublié, que le programme de Ségolène Royal, donc du PS, pouvait être qualifié, sans la moindre exagération d’extrêmement dépensier (voir les billets de l'époque sur le sujet) et que je n'ose imaginer la situation dans laquelle nous nous trouverions aujourd'hui si il avait été mis en en œuvre !
Il y a fort à parier que nous aurions considéré comme un miracle d'être encore noté AA+ !

Tout cela pour dire que lorsque j’entends les socialistes se présenter comme les garants de la bonne gestion des deniers publics, en accablant avec constance et une sévérité de maitre d'école à l'ancienne, Sarkozy pour n'avoir pas redressé les comptes de la France, je ricane !

En tout état de cause, dans cette situation plutôt grave, on est en droit d'attendre beaucoup mieux et beaucoup plus du peut-être futur président de la République française, qu'une critique convenue, exagérée et peu constructive qui n'est que la répétition de ce que le PS serine depuis 5 ans !

Mais là également, pas vraiment de surprise dans ces réactions !

Hélas, pas de surprise non plus, dans les réactions de Mélenchon, Joly et Le Pen!

Pas de surprise, mais des confirmations !

Mélenchon: « L'agence de notation Standard&Poors déclare la guerre de la finance contre la France. Il faut résister » ....gros soupir !!!!...pour le commentaire voir ce que j'ai déjà écrit .

Joly: « Plus que jamais, il est temps de redresser la barre, l'austérité ça ne sert à rien, comme on le voit en Grèce » car alors « le pays se bloque et l'économie se dégrade ». Eva Joly a aussi fustigé les « mesures inutiles et contre-performantes » des politiques d'austérité qui « créent le malheur »...gros soupir derechef....la France n'a pas réellement pris des mesures d'austérité et les mesurettes décidées ne feront de toute façon leur petit effet que plus tard, il est donc stupide d'en faire la cause de nos malheurs. Il est également complètement stupide et/ou malhonnête de comparer les mesures prises en Grèce avec celle adoptées en France !

Le Pen: « C'est la fin du mythe du président protecteur (...). Ca disqualifie tous ceux qui de, Nicolas Sarkozy à François Hollande en passant par François Bayrou, ont défendu et imposé la monnaie unique ».....gros soupir toujours...le grand classique, l'euro, l'Europe, boucs émissaires faciles !
Sans entrer dans le débat des avantages et inconvénients de l'euro, l'accuser d'être responsable d'une situation qui perdure depuis 30 ans, est évidemment une ineptie. Nous vivions déjà à crédit bien avant l'euro et il ne peux évidemment pas expliquer pourquoi la France a été dégradée et pas l'Allemagne ou les Pays-Bas !

La France perd son triple A, mais malheureusement elle garde ses triples buses...les choses sont vraiment mal faites !