La situation n’est guère brillante et François Hollande se trouve bien seul pour l’affronter. Jean-Marc Ayrault est transparent et quelques uns de ses ministres les plus importants sont trop occupés à se défendre des accusations de collusion avec Cahuzac pour lui donner un coup de main utile.

La situation est d’autant moins brillante que les perspectives sont sombres.

Sur le plan économique, depuis la remise en cause des ambitieuses et trompeuses prévisions de croissance, difficile d’espérer une esquisse de redressement avant au moins 2 ans avec comme conséquence chômage au plus haut et rentrées fiscales au plus bas. Sur le plan politique, sa gauche le conteste de plus en plus ouvertement et seule l’absence totale de crédibilité de la Droite retient encore quelques uns de ses électeurs.

Pour parfaire le tout, ses discours ne convainquent plus personne et il doit faire face à une telle suspicion généralisée vis-à-vis de la classe politique qu'elle en constitue un réel danger pour notre démocratie. Dans ces conditions, conquérir la confiance de la population parait mission impossible.

En fait, pour redresser la situation, François Hollande devra réussir là ou tous ses prédécesseurs depuis 30 ans ont échoués. Il devra inverser des tendances de fond.

Il devra libérer la France de son addiction trentenaire à l’endettement tout en lui redonnant les moyens de redynamiser un tissu industriel qui se réduit régulièrement depuis 1980. Il devra restaurer une confiance dans la classe politique qui se dégrade depuis 20 ans. Il devra retrouver une croissance structurellement faible depuis 30 ans. Il devra rehausser l’image de l’Europe là ou elle se détériore depuis de nombreuses années.

Et tout cela, il devra le faire avec une pression permanente sur les épaules liée à une impatience de plus en plus forte des français et dans un contexte international pour le moins peu favorable.

En clair le seul moyen qu’a François Hollande pour s’en sortir, c’est de faire des miracles !

La France a élu un président normal et elle lui reproche maintenant de ne pas être un Superman. Finalement c'est assez injuste !