Tout cela est manifestement excessif. Personne ne découvre qu'il existe ici ou là des groupuscules d'extrême droite nostalgiques d'une abominable idéologie dont plus personne d'à peu près sain d'esprit ne veut. Personne ne peut prétendre que ces individus souvent violents, toujours obtus mais très peu nombreux représentent un réel danger pour notre démocratie.

Et la mort tragique de Clément Méric ne change rien à la chose.

Car l'histoire n'est peut-être pas aussi simple qu'on veut bien nous la raconter. Certes le meurtrier appartient à une mouvance d'extrême droite de la pire espèce, certes ce crime est par définition horrible et inacceptable mais le présenter comme l'agression gratuite d'un gros fasciste sur un pauvre petit défenseur de la démocratie c'est falsifier la réalité.

L'enquête est en cours mais il apparait néanmoins:

  • Que les deux bandes se sont rencontrées par hasard dans une boutique dans laquelle ils se fournissaient en polos de la même marque.
  • qu'il y a eu provocations à la fois de la part des "anti-fascistes" dont faisait partie Clément Méric et des skinheads dont faisait partie son meurtrier. Il se pourrait même que ce soient les "anti-fascistes" qui aient entamé les hostilités voire même attendu les autres à la sortie.
  • Que presque inévitablement, ces provocations ont entrainé une confrontation physique qui a provoquée le drame.

Il n'est pas question de justifier la violence dont a fait preuve l'assassin de Clément Méric mais on est loin, bien loin, du lâche assassinat politique qu'essaie de nous faire avaler toute la Gauche française.

A partir d'une vision simpliste des faits à laquelle tout le monde à voulu croire, la mort tragique de Clément Méric a provoqué de nombreuses réactions. Bien entendu, certaines ont été très dignes et pleines d'une émotion sincère mais d'autres ont transpiré la récupération politique de façon parfaitement indécente.

D'une manière générale une grande partie de la classe politique a utilisé ce tragique fait divers.

L'extrême gauche y a trouvé un prétexte pour justifier ses combats obsolètes et ressusciter la lutte contre fascisme.

Pierre Bergé, dans un délire haineux, y a trouvé l'occasion de se défouler contre les anti mariage gay en allant jusqu'à accuser "ces inconscients de la #manifpourtous" d'avoir "préparé le terrain" ou pire encore "L'immonde Barjot" "d’éclabousser (de sang) la démocratie et la République"

Jean-Vincent Placé, égal à lui même, a, dans un amalgame honteux, dénoncé les "dérives" de l'UMP, "qui était un parti républicain".

Bien évidemment l'inénarrable Mélenchon s'est jeté sur l'occasion avec avidité en essayant même d'accaparer pour lui tout seul le formidable combat contre le fascisme. Pas question que le PS et à plus forte raison des représentants de l'UMP s'unissent au Front de Gauche pour défendre les valeurs de la République !...une manière de montrer qui sont les seuls véritables républicains !

Une manière également de mobiliser ses troupes contre tous les réactionnaires, l'establishment et la médiacratie qui au mieux n'ont pas su percevoir l'importance du combat "anti-fascistes" et au pire s'en sont fait les complices.

N'oublions pas non plus Jean-François Coppé qui trouve le moyen de mettre dans le même sac "groupuscules d'extrême droite et groupuscules d'extrême gauche" ce qui est pour le moins osé dans de pareilles circonstances.

On pourrait en évoquer beaucoup d'autres qui ont utilisé la mort de ce jeune homme à des fins de petite politique.

Tout ceci est pitoyable, comme est pitoyable la réaction de ceux qui ont conspué les journalistes lors des manifestations en mémoire de la victime.

Au delà de la mort tragique de Clément Méric, ce que révèle cet évènement malheureux c'est que toutes les occasions sont bonnes pour exploiter l’émotion populaire à des fins politiques et surtout que la cassure est telle entre la Gauche et la Droite qu’ils sont près l’un et l’autre à s’accuser d’être sinon responsables du moins complices des pires ignominies. Pauvre Clément, il n’a pas mérité une telle utilisation de sa mort.

Sur ce sujet lire également l’article de l’Hérétique et également celui de Noix Vomix