Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 16 juin 2010

De Bayrou à BP histoire d’échapper à la tisane

Bertrand




Légèrement débordé ces temps-ci, pas vraiment le temps d’écrire, mais comme j’ai été passablement énervé par 2 faits d'actualité, et même s'ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre, je vais faire du 2 en 1, empoigner mes 10 meilleurs doigts et y aller de mon petit billet essentiellement destiné, je l’avoue, à m’épargner de devoir absorber pour me calmer, une tisane au tilleul matinée de camomille.

Je rassure ces dames, malgré le fait que l’on puisse aisément la qualifier d’énervante, je n’évoquerai pas la performance de l’équipe de France lors de son premier match, moyenne, inefficace, confuse et terne…comme d’habitude !

Lire la suite...

vendredi 4 décembre 2009

Tartarin à l’Elysée

Brice 3



C’est plus fort que lui, Nicolas Sarkozy ne peut pas s’empêcher de fanfaronner lorsqu’il considère qu’il a gagné !

Cette fois-ci, c’est la nomination de Michel Barnier au poste de commissaire européen au Marché intérieur qui lui permet de se gargariser tout haut de son succès face aux Anglais qu’il qualifie de « grands perdants de l'affaire » !

Même si la nomination d'un français, à un portefeuille d'autant plus stratégique qu'il n’a pas été dépouillé de ses prérogatives en matière de services financiers, est effectivement une victoire pour lui, il est à la fois stupide et contreproductif de narguer les anglais en chantant « on vous a niqué, on vous a niqué » !

Lire la suite...