Lisette



Je n’aime pas cette attitude qui consiste à considérer le camp adverse, selon qu’on est à gauche ou à Droite, soit comme une bande de salopards qui n’œuvrent que pour permettre à une minorité de privilégiés de s’enrichir soit comme un ramassis d’idéologues poussiéreux et populistes qui ne comprennent rien à l’économie. C’est d’ailleurs une des raisons de mon adhésion au message de François Bayrou et du MoDem. Comme aurait pu dire ma grand-mère, y’a de bonne bêtes sous tous poils et ce découpage de l’échiquier politique entre les noirs et les blancs, les bons et les méchants, les intelligents et les imbéciles m’a toujours prodigieusement énervé.