Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 22 février 2017

Bayrou l’homme qui doit murmurer à l’oreille de Macron

ReinetteFrançois Bayrou a fait le choix de soutenir Macron …sous conditions. Sa décision me semble la plus raisonnable.

Une très grande partie de la Droite lui en veut encore d’avoir voté Sarkozy en 2012 et même si certains rechignent à voter Fillon ils ne se seraient pas rabattus sur François Bayrou. La partie gauche/centre gauche qui ne veut pas de Hamon et qui aurait pu être tentée par Bayrou a été préemptée par Macron. S’il s’était présenté, il aurait pour une grande part ponctionné sur les électeurs de Macron ce qui aurait contribué à mettre François Fillon au second tour.

Enfin, François Bayrou est assimilé à cette génération qui est au pouvoir depuis 30 ans et dont les Français, à tort ou à raison (à tort de mon point de vue en ce qui concerne François Bayrou), ne veulent plus (le fameux effet dégagisme).

Lire la suite...

dimanche 31 août 2014

La dissolution n’est pas la solution !

EvelyneSi on en croit un sondage publié dans Le Parisien, 63% des Français interrogés souhaitent une dissolution de l’Assemblée Nationale, alors qu’ils n’étaient que 52% en novembre 2013.

Les nombreuses têtes d’affiche de l’UMP évoquent cette possibilité de plus en plus ouvertement, tout en précisant qu’en cas de victoire de l’UMP, ils refuseraient de fournir un premier ministre. Ce qui revient à demander à Hollande démissionner.

Même François Bayrou qui n’est pourtant pas un boute feu demande la dissolution de l’Assemblée.

Il faut faire extrêmement attention !

Lire la suite...

samedi 12 avril 2014

Les européennes, débuts ratés pour l’Alternative

AngelaIl y a environ 5 mois, l’UDI et le MoDem par l’intermédiaire de leurs chefs de file respectifs, Jean-Louis Borloo et François Bayrou, annonçaient un mariage sinon d’amour du moins de raison. L’Alternative était née avec comme principal objectif, faire bonne figure aux élections européennes.

Certes, les Municipales ont été l’occasion de tester l’alliance mais sans que ce soit réellement une réussite. Il y eu beaucoup de listes communes avec l’UMP et comme on pouvait s’y attendre c’est l’UMP et elle seule qui a été donnée comme la grande gagnante de ces élections. On n’a quasiment pas parlé de l’Alternative et très peu de l’UDI ou du MoDem.

A la veille des élections européennes, la situation n’est pas fameuse. Le dernier sondage en date met les listes UDI/MoDem en 4ème position avec 9% d’intentions de vote, loin derrière les trois premiers et talonnée par le Front de Gauche (8%). Certes ce n’est qu’un sondage, certes la campagne n’est pas vraiment lancée, certes l’abstention annoncée serait énorme et certes le nombre d’indécis serait lui aussi conséquent (34%) mais pour autant, 9% c’est peu. C’est le score de François Bayrou à la dernière élection présidentielle. Pour rappel le MoDem à lui tout seule avait fait 8,5% en 2009.

Lire la suite...

mercredi 6 novembre 2013

Les excités du bonnet rouge

AminaC’est tout le problème avec les références historiques. Non seulement elles sont souvent utilisées de manière abusive mais elles permettent de reporter mécaniquement la légitimité du combat de glorieux ancêtres sur celui de leurs prétendus successeurs. Cette référence semble manifestement être montée à la tête des bonnets rouges bretons de 2013.

Certes il existe des raisons parfaitement objectives à leur colère, parmi elles il y en qui sont propres à la situation de la Bretagne mais pour autant, cela ne leur pas des droits particuliers par rapport au reste de la population. Cela ne leur donne pas le droit de crier plus fort que les autres, cela ne donne pas le droit de détériorer du matériel public et cela ne leur donne pas le droit de dicter leur loi à la collectivité toute entière.

Or, à travers la casse des portiques et surtout à travers l’ultimatum lancé au Gouvernement sur un sujet sommes toutes plus symbolique qu’autre chose, c’est bien ce que cherchent à faire les excités du bonnet rouge.

Lire la suite...

samedi 14 avril 2012

Belle synthèse Franz !

BambiPour ceux qui n’auraient pas regardé ce qui devait être un débat entre 10 candidats puis 5, et qui ne fut qu’une succession de mini « Paroles et des actes », je conseille l’excellente synthèse finale de FOG.

Franz Olivier-Giesbert (FOG) et Hélène Jouan (directrice des magazines d'information de France Inter) étaient chargés de commenter le passage des 5 candidats de la soirée.

Ce fut en fait un FOG show.

Lire la suite...

samedi 11 février 2012

Hollande menteur ou fou: un peu les deux mon capitaine !

ArmandeUne discussion a été lancée par l’Hérétique et Hervé à propos de François Hollande et de ses promesses, l’Hérétique considérant que celui-ci ment et qu’une fois au pouvoir la raison l’emportera alors qu’Hervé plus pessimiste craint que Hollande soit sinon fou ou du moins inconscient et qu’il tentera de faire ce qu’il a dit !

Il est demandé à la fine fleur de la blogosphère pas trop marquée à gauche (*) d'exprimer son avis sur le sujet, et bien voilà le mien.

Lire la suite...

mercredi 8 février 2012

Le bâtard se rebiffe !

GrimaudIl ya bien quelque chose de pourri dans le royaume de France et certainement d’ailleurs aussi !

Ca a commencé un matin, avec une information entendue à la radio, l’histoire du maire d’une petite commune (2 500 habitants) jugé pour avoir balancé une gifle à un ado qui l’avait injurié !

La radio, comme d’habitude, ne donnait aucune précision utile sur le contexte et sur la manière dont les événements se sont déroulés. Malgré tout, ma première impression, un brin énervée, fut de me dire que le petit con qui avait injurié le maire avait amplement mérité sa claque et qu’il fallait que les parents aient un sacré culot pour faire un procès au maire !

Sur le blog de Pascale Robert-Diard diffusé par LeMonde.fr, celle-ci raconte précisément le déroulement de la séance au tribunal, et c’est édifiant !

Lire la suite...

dimanche 29 janvier 2012

Hollande, de la difficulté à devenir raisonnable lorsqu’on n’en a pas l’habitude !

YolandeD’un avis assez général, François Hollande a marqué des points cette semaine, son discours du Bourget, ses propositions voire son débat avec Juppé ont contribué non pas à démontrer qu’il avait la stature d’un Président de la République (faut quand même pas pousser) mais qu’il n’était pas nécessairement ridicule en tant que prétendant à la fonction.

Comme je suis d’une honnêteté intellectuelle irréprochable, j’irais même plus loin dans le compliment en reconnaissant qu’il a fait preuve d’une certaine habilité politique.

Au Bourget nous avons eu droit au bon vieux discours de gauche avec en clé de voute la désignation du monde de la finance comme bouc émissaire, responsable et coupable de tous nos maux. Tous les symboles de la gauche ont défilés à la tribune, la laïcité, l’égalité, la taxation des riches, l’évocation obligée du 10 mai 1981 et même Albert Camus qui n’avait pourtant rien demandé à personne.

Ce fut clairement le genre de discours destiné à rassurer tous ceux qui doutaient de la fermeté idéologique de François Hollande. Oui, je suis de Gauche a-t-il ainsi affirmé, mieux encore, je suis de Gauche alors que rien ne m’y prédestinait, je suis de Gauche non par naissance (trop facile) mais par conviction murement réfléchie, c’est pour dire que c’est du solide.

Voilà pour ceux qui seraient tentés d’aller voir du coté de son meilleur adversaire, Mélenchon.

Pour tous les autres, tous ceux qui sont plus intéressés de savoir comment François Hollande compte s’y prendre pour nous sortir de la mélasse dans laquelle nous pataugeons que de l’entendre éructer contre le grand capital, ce furent les 60 propositions.

Lire la suite...

samedi 14 janvier 2012

Triple A contre triple buses

FélicieLa France a perdu son triple A, c'était attendu, c'était presque espéré par l'opposition considérant qu'il fallait mieux que cela arrive avant l'élection qu'après, de toute façon c'est mérité !
Malgré tout, l'annonce a provoqué un vif émoi dans la France entière.

Les médias tournent en boucle sur le sujet, chacun y allant de son commentaire, et chacun exhibant son expert chargé de nous expliquer qu'elles en sont les conséquences. De ce point de vue, les avis sont variés: Les plus optimistes, nous disent que c'est plutôt une bonne nouvelle que la France n'ait pas été dégradée de 2 crans, les un peu moins optimistes , que ce n'est pas si grave que ça puisque c'était attendu et que les taux auxquels emprunte la France sont déjà des taux de AA+, les réalistes, que l'avertissement n'est pas sans frais et qu’il doit être entendu avant que ça ne se gâte réellement, et les pessimistes, que c'est le début de la fin, que nous allons entrer dans une spirale infernale d'accroissement continu de notre endettement alimenté par la hausse du cout de la dette sans croissance pour la compenser.

Lire la suite...

samedi 26 novembre 2011

Hollande président ?.... 10 bonnes raisons pour dire bof !

AnitaL’hérétique m’a fort aimablement tagué sur un sujet lancé par Val le Nain consistant à donner « 10 bonnes raisons de ne pas laisser Hollande gagner l’Elysée » et je l’en remercie. Par contre, ce dont je ne le remercie pas, c’est d’avoir déjà tout dit et notamment que, au mieux, Hollande ne peut être qu’un second choix après Bayrou...du coup j'ai l'air d'un mauvais plagieur moi !

1 - Ma première raison, la principale, une raison qui en vaut 10 à elle seule, c’est bien que c’est Bayrou que je veux voir gagner l’Elysée. Et comme il n’y a pas la place pour 2 !

Ca, c’est la base !

Donc, si on fait l’hypothèse, malheureusement pas complètement improbable que Bayrou ne soit pas au second tour, mon choix entre les 2 candidats du second tour, ne peut être qu’un choix par défaut et comme le dit fort justement l’Hérétique « un candidat par défaut, ce n'est pas un bon candidat » !

Au second tour, je choisirai donc par défaut, le candidat dont le solde des colonnes débit et crédit est le plus positif ou le moins négatif.

Répondre à la question revient donc à lister les 9 premières lignes de la colonne débit de François Hollande ?

Alors allons-y :

Lire la suite...

jeudi 15 septembre 2011

Bayrou sur le (gros) fauteuil du milieu

Les 3 gardiennesEntre le PS et Sarkozy, l’espace est pour le moins mouvant et incertain. Avec DSK il aurait été certainement réduit, avec Montebourg ou même Aubry il serait certainement plus conséquent. Avec Hollande, il varie tous les jours. Hollande se présentant, en Juillet, comme le chantre de l’équilibre budgétaire, marche à plein sur les plates-bandes de Sarkozy….et de Bayrou. Hollande annonçant la création de 60 000 à 70 000 postes dans l’Education Nationale, marche sur celles de Mélenchon.

Quand à Ségolène, ça va ça vient, on va dire qu’elle fait une navette perpétuelle entre les concepts de Droite et de Gauche mais que de toute façon, elle est tellement clivante que face à Sarkozy qui l’est tout autant, l’espace entre les 2 serait énorme.

Pour autant, et quelle que soit la mouvante et incertaine superficie de cette contrée du milieu, la performance d’un candidat qui s’y positionnerait dépend évidemment de son profil et du nombre d’occupants qui y auront installé leur siège.

Lire la suite...

vendredi 29 avril 2011

Fort heureusement il y a Bayrou !

RomainLomiG, un des plus fervent apôtre du libéralisme, crée la surprise en affirmant haut et fort qu’il votera …Aubry (si elle se présente évidemment) au premier tour de la présidentielle allant même jusqu’à affirmer son soutien massif et sans faille à la (peut-être) candidate PS !

Comme L’Hérétique j’étais à 2 doigts de soupçonner de sa part un accès de folie passagère s’il n’avait justifié sa décision en expliquant que pour lui, le fait d’être relégué sèchement et dès le premier tour dans l’opposition, obligerait l’UMP à s’engager vers une ligne plus libérale et conservatrice (pas nécessairement compatible) pour se différencier du PS et du FN.

Lire la suite...

mercredi 30 mars 2011

Eclairez nous le chemin de la laïcité !

GratouilletteJe reviens rapidement sur le débat sur la laïcité pour exprimer mon approbation massive à la tribune écrite conjointement par les représentants des différents cultes qui sévissent opèrent en France.

Pourtant, j’avoue qu’en entendant à la radio que les représentants réunis au sein de la « Conférence des Responsables de Culte en France » s’interrogeaient sur la pertinence d’organiser un débat sur la laïcité (manière de dire qu’ils ne jugent pas ce débat opportun), ma première réaction fut de m’exclamer intérieurement : « ils sont bien gentils mais dans cette affaire, ils sont à la fois juges et parties, rien de surprenant à ce qu’ils ne veuillent pas de ce débat !!»

….je ne renie pas cette première réaction, d’autant que cette tribune fait suite à la réaction des organisations musulmanes, qui m’avait passablement exaspérée.

Lire la suite...

lundi 17 janvier 2011

Moi je crois qu’il n’ira pas bis

Mylène Je répète depuis quelques temps maintenant que DSK n’ira pas, qu’il n’abandonnera pas son poste prestigieux auquel il a des chances d’être reconduit pour une hypothétique candidature à la présidentielle. Même si je suis conscient qu’il faut se méfier des sondages comme de la peste et que le sondage d’un jour ne fait pas le sondage du lendemain et à plus forte raison celui de dans 9 mois qui lui-même ne fait pas le résultat d’une élection, le dernier sondage IPSOS (à paraître jeudi dans Le Point) me confirme encore une fois dans cette impression.

En effet, que nous dit-il ce sondage ?

Lire la suite...

mercredi 1 septembre 2010

Le 22 avril 2012 20 heures comme si vous y étiez

Brigitte



L’hérétique m’a invité à participer à l’amusant jeu des pronostics pour le premier tour de l’élection de dans 2 ans.

Il va sans dire que 2 ans ça fait long et que d’ici là il peut se passer un tas de chose qui peuvent bouleverser les rapports de force actuels, comme par exemple Sarkozy qui décide de se retirer dans un monastère ou Martine Aubry qui part en congé de maternité ! Pour autant, on ne m’appelle pas le Nostradamus des campagnes pour rien et je vais donc m’essayer avec plaisir à ce petit exercice de divination.

Lire la suite...

- page 1 de 2