Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Benoit Hamon

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 11 avril 2017

Le cimetière des éléphants

LisetteLe triste sort annoncé de Benoit Hamon, dépouillé de ses électeurs putatifs par Macron d’un côté et par Mélenchon de l’autre, laisse présager un bien sombre avenir pour le Parti Socialiste.

Pourtant, la triste situation du Parti Socialiste n’a rien d’une surprise tant elle est l’aboutissement d’un processus commencé depuis bien longtemps déjà.

Si on veut être précis, on peut en dater la genèse à la déconfiture de 2002.

Le PS entre alors de plein pied dans l’opposition dans laquelle il se complet tel un gros chat benoitement installé sur son moelleux coussin stratégiquement positionné entre le radiateur et le rebord de la fenêtre.

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

Primaires socialistes : Les paris sont ouverts

EstelleDans le cadre d’une chaine lancée par Dedalus, Nicolas nous demande une sorte de pronostic sur le résultat des primaires socialistes.

Ca tombe bien, les pronostics foireux, c’est mon dada !

Alors, puisque manifestement l’élite de l’aile gauche de la blogoboulle patauge dans la semoule, je vais vous éclaircir tout ça en 3 coups de cuillère à pot, en commençant par le début, c’est à dire par établir une liste très précise des candidats qui seront en lice lors de cette primaire :

1 - François Hollande : Sur et certain...sauf peut-être si le risque Le Pen est trop important et qu’il ne se considère pas le mieux placé pour fédérer la Gauche. N’oublions pas que Fabius est à la limite de trouver sa candidature ridicule et que Hamon a marqué une nette préférence pour Aubry et ne parlons pas de Mélenchon et consorts qui le considèrent à peine mieux que Borloo en mieux coiffé !

Donc Hollande p’tète ben qu’oui, p’tète ben qu’non…voilà un premier cas de réglé !

Lire la suite...

vendredi 1 avril 2011

Ils sont beaux, ils sont frais mes poissons !

PopeyeJ’ai fais comme tout le monde, je me suis plié à la tradition du 1er avril, en recensant pour vous les meilleurs poissons que j’ai pu trouver sur les étals de la presse du jour.

Et grâce à mon œil de lynx j’ai pu identifier quelques beaux spécimens :

Lire la suite...

jeudi 27 janvier 2011

Un sage parmi les agités du bonnet

PhilomèneJ’aime bien le PS, au PS c’est comme chez feu La Samaritaine, il s’y passe toujours quelque chose !

Nous avons eu la sortie fracassante de Manuel sur les 35 heures, les envolées lyriques d’Arnaud qui se présente comme le nouvel Obama et évidemment les traditionnelles petites chamailleries entre Martine et Ségolène. Petites chamailleries qui ont repris de plus belle ces derniers temps avec comme dernier épisode la Ségolène qui n’a pas peur de traiter d’aberrant le calendrier des primaires et d’envoyer un superbe « Tous les partis ont leur candidat sauf le Parti socialiste qui n'a, pour l'instant, ni candidat, ni projet », dans les gencives de la Martine.

Lire la suite...

lundi 3 janvier 2011

La chasse au valls est ouverte !

Marguerite Alors que je rentrais de mes agapes normandes de fin d’année, lesté de quelques kilos supplémentaires et accompagné de ma dulcinée, dans ma belle automobile Citroën 5 places avec allumage des feux automatique et limitateur de vitesse ce qui est bien pratique sur l’autoroute pour ne pas avoir à se préoccuper des radars et même sur les routes mais là il se trouve que j’étais sur l’autoroute, enfin, bref, alors que je conduisais ma bagnole, j’ai pu écouter avec attention et intérêt Manuel Valls sur Europe 1 !

Lire la suite...

lundi 20 septembre 2010

Mais où est donc le centre de gravité de la Gauche ?

Gérard

Dans son billet de Dimanche, le Faucon s’interroge sur l’interprétation qui peut être faite d’une photo sur laquelle on peut voir Jean-Vincent Placé (vice-président Vert du conseil régional d'Ile-de-France), Benoît Hamon (porte-parole du PS), Pierre Laurent (Secrétaire national du PCF) et Olivier Besancenot qu’on ne présente plus. Tout ce petit monde apparait sur la photo, en rang d’oignons, sagement alignés sur leur siège, écoutant de concert les débats qui se déroulent dans le cadre de l'université de rentrée du courant de Benoit Hamon « Un monde d'avance » co-organisée par Henri Emmanuelli.

Lire la suite...

mardi 23 février 2010

Cherchez l’erreur !

Les 2 Jeannes




Je ne comprends plus rien avec ces Socialistes, il est vrai qu’ils n’ont jamais été très clairs voire souvent très confus mais là, ils font assez fort !

Lire la suite...

jeudi 8 octobre 2009

Frédéric Mitterrand: Faute avouée n’est pas faute à demi pardonnée ! !

Ernest



Je l’annonce d’entrée et franchement, je n’aime pas Frédéric Mitterrand !

C’est peu de dire que son intervention scandaleuse en faveur de Roman Polanski, n’a pas amélioré mon opinion sur cet homme.

Personnage précieux, à la limite du ridicule, il représente pour moi, d’une manière caricaturale, cette autoproclamée élite culturelle française qui passe son temps à se congratuler mutuellement d’être aussi merveilleuse, aussi formidable et aussi brillante !

Lire la suite...

mercredi 17 décembre 2008

La menace de l'allumette

Roseline 2ème


En accord avec Nicolas Sarkozy, Xavier Darcos a décalé son calendrier de mise en œuvre de sa réforme des Lycées. Qu'elles sont les raisons profondes de ce qu’il faut bien appeler une reculade ?

Alain Duhamel en a l’interprétation suivante, je la cite parce qu’elle correspond parfaitement à mon propre ressentis : « Ce qui s'est passé, c'est qu'il y a eu une évaluation qui a été faite par Nicolas Sarkozy des risques qui étaient encourus à un moment donné, et qu'ils ont décidé ensuite qu'il fallait changer d'avis. »

« …, on est dans une période terriblement anxiogène, on le sait bien, on voyait très bien des lycéens, je ne dirais pas les lycéens, mais des lycéens qui étaient mobilisés, on voyait des petits groupes violents qui n'appartenaient pas aux établissements et qui passaient d'un endroit à un autre avec des risques qui étaient encourus, notamment par les lycéens d'ailleurs. On voyait le corps enseignant, les syndicats qui avaient donné le sentiment qu'ils tenaient enfin leur revanche contre ce ministre qui leur en avait fait voir de toutes les couleurs. Et donc il y avait un risque d'embrasement. Le gouvernement a préféré manger son chapeau, un chapeau c'est indigeste, mais c'est mieux qu'un embrasement … »

Si je résume l’explication d’Alain Duhamel à laquelle j’adhère, Sarkozy a eu la pétoche !

Lire la suite...

mardi 18 novembre 2008

Parti Socialiste: Derrière le crêpage de chignons, un vrai choix de projets politiques ?

Black et White

C’est peu dire que les critiques du spectacle quasi grotesque que nous offre le Parti Socialiste sont légions à la fois dans les médias et dans les blogs. L’idée de cette petite intervention n’est donc pas d’en rajouter une couche dans la raillerie facile, ce qui serait à la fois inutile et un peu lourdingue, mais plutôt d’essayer d’apporter quelques éléments de compréhension sur les enjeux réels de ce qui se passe au sein de ce qui constitue quand même (pour ceux qui l’aurait oublié) le principal parti d’opposition.

Lire la suite...