Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Elections municipales

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 18 mars 2014

Les Rapetous contre les lapins crétins

Ernest blog 120x90Il y a des moments comme ça ou la politique, ou devrais-je dire l’actualité politique, provoque chez moi une grande, très grande lassitude.

Alors que la période devrait-être plus que jamais consacrée aux débats nationaux et locaux, l’actualité n’est remplie que de vraies ou de fausses « affaires », de coups bas politiques et de propos polémiques.

Et les responsabilités sont très largement partagées.

A commencer par l’UMP dont les dirigeants deviennent de jour en jour de plus en plus insupportables. C’est bien simple, je crois que je préfèrerais encore aller à un concert d’Obispo plutôt qu’à un meeting de Coppé ou de Jacob, c’est pour dire !

L’UMP était déjà un parti en déshérence, sans projet, sans réel leader, dans l’ombre tutélaire et castratrice d'un revenant en faux catimini et qui a élu son président dans une grotesque mascarade. Et comme si cela ne suffisait pas, la voilà empêtrée dans des affaires qui, sans même préjuger s’il y a faute ou non, ne peuvent que contribuer encore un peu plus à renforcer son image d'affairiste.

Et ce sont ces gens là qui prétendent nous gouverner dans 3 ans !

La seule qualité que l’on peut leur reconnaitre c’est d’être passé maitre dans l’art de faire diversion.

Par chance pour eux mais pas pour nous, ils ont en face d’eux un PS et un gouvernement dont on se demande tous les jours s’ils sont idiots ou s’ils s’entrainent.

Lire la suite...

lundi 17 mars 2008

Pâles municipales

Violaine


Difficile de trouver un quelconque motif de satisfaction dans ces élections à commencer par leur enjeu dévoyé !

Malgré leur nature, malgré ce que prétendent les enquêtes d’opinion faites sur le sujet, l’ampleur de la « vague rose » et l’interprétation qui en est faite démontrent bien que ces élections ont pris un caractère fortement politique.

Là ou on est censé élire le meilleur gestionnaire pour une ville voire un département, on a élu celui ou celle qui s’oppose à Nicolas Sarkozy auquel on reproche son comportement et à un gouvernement auquel on ne sait pas précisément ce qu’on lui reproche sauf à ne pas avoir amélioré de façon spectaculaire le pouvoir d’achat des français !

Lire la suite...