Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - François Bayrou

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 7 novembre 2013

Un mariage et un enterrement

ZaraCa y est, les bans ont été publiés, l’Alternative est née !

Faut-il s’en réjouir ?

Peut-on aller jusqu’à s’exclamer dans une allégresse béate, le MoDem est mort vive l’Alternative !

Lire la suite...

samedi 7 septembre 2013

Alliance MoDem UDI: Du gagnant - gagnant ?

PabloLa rumeur bruisse dans tout Paris voire dans la France entière, la grande famille du Centre serait prête à se reconstituer sinon à se réconcilier. Jean-Louis Borloo y croit, qui voit dans les récentes critiques de François Bayrou faites à François Hollande le signe qu’il est prêt à retourner au bercail avec le MoDem dans ses bagages. Le bercail de Bayrou étant bien évidemment la Droite.

Lire la suite...

samedi 28 avril 2012

Que va le MODEM devenir ?

GrâceIl n’est pas excessif de dire que ce premier tour fut une déception pour les partisans de François Bayrou. Certes les derniers sondages avaient permis de se préparer psychologiquement à un score médiocre mais cela n’empêcha pas la déception lorsque la médiocrité fut confirmée.

En 2007, il y avait une réelle dynamique qui pouvait laisser imaginer un bel avenir pour 2012. Un PS au fond du gouffre et un Sarkozy qui a rapidement montré ses faiblesses, permettaient d’espérer que François Bayrou profiteraient à plein de la situation. Espoirs déçus !
Disons le sans ambages et avec une certaine amertume la mayonnaise n’a pas prise.

Lire la suite...

mercredi 25 avril 2012

Bayrou, ni droite ni gauche jusqu'au bout !

NoéFrançois Bayrou a annoncé qu’il allait se prononcer sur son choix du deuxième tour. Sans préjuger de ce que sera ce choix, je crains qu’il n’ait que des coups à prendre à se prononcer pour l’un ou pour l’autre des finalistes.

Du coté de Hollande, il n’a rien à gagner. Celui-ci, histoire de donner des gages au Front de Gauche, a déjà annoncé qu’il ne pratiquerait pas l’ouverture. Et il est évidemment hors de question de laisser des circonscriptions au MoDem surtout après s’être fait joyeusement filouter par les Verts.

De plus, sur le fond, François Bayrou n’a pas été tendre vis avis du projet de Hollande qu’il considère, à juste titre, comme devant « nous amener à la catastrophe »….s’il était appliqué. Difficile de se dédire !

De toute façon, il se ferait aussitôt traiter d’opportuniste, voire de traitre par tous ceux qui ne comprendraient pas qu’un homme politique de « droite » puisse se prononcer en faveur d’un candidat PS. Or, si François Bayrou à l’ambition de rassembler les centres sous sa houlette, il risque de se heurter à l’hostilité de ceux qui considèreront, à tort, qu’il a contribué à faire perdre la Droite.

Lire la suite...

lundi 12 mars 2012

Une bien triste campagne

AristideNous sommes rentrés dans ce que j’appelle une campagne twitter. Une campagne de petites phrases, de slogans, de propositions choc plus destinées à faire du bruit que du bien au pays. La taxation à 75% de Hollande ou celle des grosses entreprises par Sarkozy, en sont les exemples types. Tout est symbole, rien ne traite le fond !

Notre pays est au bord de la faillite et on nous parle de viande Hallal, de taxer les très hauts revenus à 75% et des footballeurs qui vont émigrer en masse, d’une carte vitale biométrique, d’immigration ou de retirer le mot « race » de la constitution…quand ce n’est pas des peoples qui soutiennent un tel ou un tel !

Même la récente proposition de Hollande de rembourser à 100% les IVG, aussi bonne que soit l’intention et aussi contestable que soit la proposition, n’est pas à la hauteur des enjeux.

Contrairement à ce qu’on aurait pu espérer, ni Hollande ni Sarkozy, ne semblent avoir pris la mesure de la gravité de la situation.

Lire la suite...

samedi 25 février 2012

Osons confier à François Bayrou la barre du paquebot France ne la laissons pas, à contrecœur, à un capitaine de pédalo incertain ou à un capitaine de scooter des mers incohérent !

LucieL’Hérétique, dans un billet à la fois très juste et très lucide, fait un constat qu’hélas nous faisons tous, qui est qu’après un bon départ, François Bayrou patine, qu’il piétine, qu’il ne progresse plus dans les sondages alors qu’il est encore loin du score auquel il est en droit de prétendre.

François Bayrou semble coincé entre la faucille le marteau hollandais et l’enclume sarkozienne et pour s’extirper de cette inconfortable situation, l’Hérétique en appelle à un « ouragan créateur », une sorte de maelstrom « d’idées innovantes et clivantes » qui lui permettraient de se différencier positivement et avec force de ses 2 concurrents.

Lire la suite...

jeudi 15 décembre 2011

Bon départ de François Bayrou, mais le plus difficile reste à venir

GarandeFrançois Bayrou a plutôt bien débuté sa campagne. L’annonce officielle de sa candidature a été faite dans le bon timing, ni trop tôt ni trop tard, dans une actualité politique quasi vide puisqu’intervenant juste après l’annonce de Morin.

L’officialisation de sa candidature, sans être une franche surprise, s’est bien déroulée. Le cadre et le ton étaient solennels sans en faire de trop, le discours était bon avec la mise en avant de quelques thèmes qui vont marquer sa personnalité de candidat : « un pacte national pour produire en France », « produire n'existe pas sans instruire », la « nécessité » de « la remise sur pied des finances publiques de notre pays » ou encore que l'idée qu'une « Europe qui se dirige exclusivement à deux » «n'est pas durable ni bonne dans son principe » et en conséquence qu’il est nécessaire de faire évoluer les institutions européennes pour aller vers « une vraie Commission européenne », et, à terme, vers « un président de l'Union élu par le peuple ».

Il semble d’ailleurs que cette intervention et celles qui ont suivies ont eu un effet clairement positif sur sa cote de popularité (64%) et sur les intentions de vote à son égard (11 - 13%), et je m’en réjouis.

Pour autant, il faut maintenant transformer l’essai et faire en sorte que cette belle dynamique se prolonge et idéalement s’amplifie.

Lire la suite...

mardi 6 septembre 2011

On espérait Hannibal on a eu Louis XVI !

RoselyneDans la campagne électorale qui s’engage engagée depuis plusieurs mois déjà, il me semble ni simpliste ni partial de dire que la seule chance de Sarkozy c’est d’apparaitre le plus crédible pour faire face avec fermeté et courage aux crises qui nous menacent et aux réformes qu’elles nous imposent.

D’ailleurs les candidats à la primaire socialiste (euh, désolé Monsieur Baylet) ne s’y sont pas trompés qui, tous ou presque, tiennent un discours que l’on pourrait qualifier de raisonnable auquel disons le franchement, le PS ne nous avait guère habitué (doux euphémisme) !

Lire la suite...

lundi 16 mai 2011

Le malheur de DSK fera peut-être le bonheur des autres !

Roméo 2èmeDifficile d’écrire sur un autre sujet que celui qui préoccupe la France entière sinon le monde entier, d’un autre coté, difficile d’écrire quoi que ce soit d’original sur ce sujet puisque nous sommes gavés de commentaires et de pseudos informations depuis hier. Je ferais donc bref.

3 options :

Soit DSK est vraiment coupable de ce dont il est accusé et dans ce cas, de 2 choses l’une, c’est ou un imbécile ou un grand malade. Compte tenu de ces antécédents, je pencherais plutôt pour l’option « grand malade » !

Soit il n’est qu’à moitié coupable, ce qui pourrait être le cas si son accusatrice consentante au début s’est laissé faire pour se raviser ensuite. Dans ce cas, compte tenu de sa situation, du lieu et du moment, c’est un inconscient à la limite du crétinisme. Soit, il est blanc comme neige (ciel, je vais avoir un procès du MRAP) et victime d’une machination et dans ce cas, ce n’est qu’un imprudent malchanceux !

Lire la suite...

mardi 10 mai 2011

Il ira et c’est tant mieux !

Les BigleuxCa bouge au Centre…si, si !

Disons même que ça s’agite dans tous les sens au Centre. Le Centre est d’humeur rassembleuse et une "Confédération des centres" serait en cours de constitution, un rassemblement de bric et de broc qui réunirait le Nouveau Centre d’Hervé Morin et le Parti radical de Jean-Louis Borloo ainsi qu’accessoirement la « Gauche moderne» de Jean-Marie Bockel et quelques écolos de Droite (si, ça existe) comme Brice Lalonde.

A ce jour, pas de MoDem ni d’ailleurs de personnalités comme Jean Arthuis pour des raisons somme toute assez similaires.

Dans un entretien au Point.fr Jean Arthuis justifie ses doutes sur cette confédération de la manière suivante : « Je suis favorable à un rassemblement de tous les centristes, mais à trois conditions : l'indépendance politique, être résolument au centre et enfin ne jeter aucune exclusive. Je pense ainsi que le MoDem devrait faire partie de ce rassemblement…»

Lire la suite...

mercredi 19 janvier 2011

Pan sur le bec François !

leontineAfin d’apporter une nouvelle preuve de ma très grande objectivité, et dans le cadre de la mise en application des proverbes biens connus « qui aime bien châtie bien », « une fois n’est pas coutume » et « pierre qui roule n’amasse pas mousse » ….euh, non celui là il n’a rien à voir, donc dans le cadre des 2 proverbes précités, je m’en vais exceptionnellement formuler une légère critique vis-à-vis de …………..François Bayrou, si !

Interrogé sur RMC et BFM TV à propos du projet d’une refonte de la fiscalité du patrimoine et plus précisément sur l’idée d’une taxation des plus values immobilières sur les cessions de résidences principales, François Bayrou a répondu de la manière suivante (tel que repris par l’AFP) :

Lire la suite...