Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 22 février 2017

Bayrou l’homme qui doit murmurer à l’oreille de Macron

ReinetteFrançois Bayrou a fait le choix de soutenir Macron …sous conditions. Sa décision me semble la plus raisonnable.

Une très grande partie de la Droite lui en veut encore d’avoir voté Sarkozy en 2012 et même si certains rechignent à voter Fillon ils ne se seraient pas rabattus sur François Bayrou. La partie gauche/centre gauche qui ne veut pas de Hamon et qui aurait pu être tentée par Bayrou a été préemptée par Macron. S’il s’était présenté, il aurait pour une grande part ponctionné sur les électeurs de Macron ce qui aurait contribué à mettre François Fillon au second tour.

Enfin, François Bayrou est assimilé à cette génération qui est au pouvoir depuis 30 ans et dont les Français, à tort ou à raison (à tort de mon point de vue en ce qui concerne François Bayrou), ne veulent plus (le fameux effet dégagisme).

Lire la suite...

jeudi 7 novembre 2013

Un mariage et un enterrement

ZaraCa y est, les bans ont été publiés, l’Alternative est née !

Faut-il s’en réjouir ?

Peut-on aller jusqu’à s’exclamer dans une allégresse béate, le MoDem est mort vive l’Alternative !

Lire la suite...

samedi 7 septembre 2013

Alliance MoDem UDI: Du gagnant - gagnant ?

PabloLa rumeur bruisse dans tout Paris voire dans la France entière, la grande famille du Centre serait prête à se reconstituer sinon à se réconcilier. Jean-Louis Borloo y croit, qui voit dans les récentes critiques de François Bayrou faites à François Hollande le signe qu’il est prêt à retourner au bercail avec le MoDem dans ses bagages. Le bercail de Bayrou étant bien évidemment la Droite.

Lire la suite...

samedi 28 avril 2012

Que va le MODEM devenir ?

GrâceIl n’est pas excessif de dire que ce premier tour fut une déception pour les partisans de François Bayrou. Certes les derniers sondages avaient permis de se préparer psychologiquement à un score médiocre mais cela n’empêcha pas la déception lorsque la médiocrité fut confirmée.

En 2007, il y avait une réelle dynamique qui pouvait laisser imaginer un bel avenir pour 2012. Un PS au fond du gouffre et un Sarkozy qui a rapidement montré ses faiblesses, permettaient d’espérer que François Bayrou profiteraient à plein de la situation. Espoirs déçus !
Disons le sans ambages et avec une certaine amertume la mayonnaise n’a pas prise.

Lire la suite...

mercredi 25 avril 2012

Bayrou, ni droite ni gauche jusqu'au bout !

NoéFrançois Bayrou a annoncé qu’il allait se prononcer sur son choix du deuxième tour. Sans préjuger de ce que sera ce choix, je crains qu’il n’ait que des coups à prendre à se prononcer pour l’un ou pour l’autre des finalistes.

Du coté de Hollande, il n’a rien à gagner. Celui-ci, histoire de donner des gages au Front de Gauche, a déjà annoncé qu’il ne pratiquerait pas l’ouverture. Et il est évidemment hors de question de laisser des circonscriptions au MoDem surtout après s’être fait joyeusement filouter par les Verts.

De plus, sur le fond, François Bayrou n’a pas été tendre vis avis du projet de Hollande qu’il considère, à juste titre, comme devant « nous amener à la catastrophe »….s’il était appliqué. Difficile de se dédire !

De toute façon, il se ferait aussitôt traiter d’opportuniste, voire de traitre par tous ceux qui ne comprendraient pas qu’un homme politique de « droite » puisse se prononcer en faveur d’un candidat PS. Or, si François Bayrou à l’ambition de rassembler les centres sous sa houlette, il risque de se heurter à l’hostilité de ceux qui considèreront, à tort, qu’il a contribué à faire perdre la Droite.

Lire la suite...

mardi 10 mai 2011

Il ira et c’est tant mieux !

Les BigleuxCa bouge au Centre…si, si !

Disons même que ça s’agite dans tous les sens au Centre. Le Centre est d’humeur rassembleuse et une "Confédération des centres" serait en cours de constitution, un rassemblement de bric et de broc qui réunirait le Nouveau Centre d’Hervé Morin et le Parti radical de Jean-Louis Borloo ainsi qu’accessoirement la « Gauche moderne» de Jean-Marie Bockel et quelques écolos de Droite (si, ça existe) comme Brice Lalonde.

A ce jour, pas de MoDem ni d’ailleurs de personnalités comme Jean Arthuis pour des raisons somme toute assez similaires.

Dans un entretien au Point.fr Jean Arthuis justifie ses doutes sur cette confédération de la manière suivante : « Je suis favorable à un rassemblement de tous les centristes, mais à trois conditions : l'indépendance politique, être résolument au centre et enfin ne jeter aucune exclusive. Je pense ainsi que le MoDem devrait faire partie de ce rassemblement…»

Lire la suite...

jeudi 22 avril 2010

Qui connait Monsieur Le Centre ?

Flora

La question mérite d’être posée !

Monsieur Le Centre, c’est qui ?...est-ce François Bayrou et son MoDem, est-ce Hervé Morin et son Nouveau Centre ou Jean-Louis Borloo et son Parti Radical valoisien (si, si, ça existe encore !) ou Jean Arthuis et son Alliance centriste ou bien Corinne Lepage et son Cap21 voire pourquoi pas Europe Ecologie ….sans les Verts ?

Est-ce tout ce petit monde à la fois ou aucun d’entre eux ?

Le Centre ne serait-il pas en fait qu’un minuscule espace vide, sorte de frontière virtuelle en fins pointillés entre la Gauche et la Droite ?

Dit autrement, Le Centre, dans sa définition première qui consiste à être pile poil au carrefour entre la Gauche et de la Droite, à t’il encore une sens … giratoire (humour) ?

Lire la suite...

samedi 13 février 2010

La chaîne des régionales 2010

Concertation




Professeur Mathieu m'a tagué sur une nouvelle chaîne par lui même lancée, une petite chaîne facile qui a le mérite de poser simplement la question sur les intentions de vote aux régionales, question d'actualité s'il en est !
J'y répondrai donc avec plaisir même si je suis persuadé que mes réponses ne surprendront ni lui ni personne, à tel point qu'il aurait très bien pu y répondre à ma place. D'ailleurs, d'une manière générale les orientations politiques des blogeurs (euses) politiques sont bien connues, il n'est guère utile de leur demander expressément. Il est vrai cependant que le paysage politique a légèrement évolué, surtout, à Gauche, et que les forces politiques se sont un peu rééquilibrées entre le PS, Europe Ecologie et le Front de gauche. La question essentielle étant pour la plupart de ceux que je lis, de choisir entre le PS et le Front de Gauche au premier tour.

Lire la suite...

dimanche 6 décembre 2009

La nostalgie de l'UDF

Myrtille

Le Nouveau Centre demande à pouvoir récupérer l’utilisation du sigle UDF !

Je suggère qu’il n’y soit pas fait obstacle, qu’ils se rebaptisent UDF aurait le mérite de l'honnêteté et de la cohérence !

J’ai toujours pensé que le Nouveau Centre avait largement usurpé son nom puisque ni nouveau, ni vraiment au centre !

Pas vraiment nouveau puisque constitué des anciens élus de l’UDF qui ne voulaient pas perdre leur siège et pas vraiment au Centre puisque votant systématiquement avec l’UMP…qui n’est pas au Centre !

Lire la suite...

dimanche 18 octobre 2009

Les alliances du MoDem, une fausse question !

Marine

La question des alliances du MoDem pour les Régionales, a été l'occasion de nombreux débats dans blogosphère mais je me permet d'y revenir une dernière fois.

Mon avis a toujours été que le sujet n'a pas été bien abordé de la part des dirigeants du MoDem. Entre Marielle de Sarnez et son accolade trop appuyée à Vincent Peillon et François Bayrou et son appel du pied aux Ecologistes, que les Verts se sont empressés de lui renvoyer dans la figure, le MoDem se retrouve non seulement toujours isolé mais en plus dans la situation peu confortable du quémandeur !

Lire la suite...

mardi 13 octobre 2009

Les Verts et le MoDem : Simple rebuffade humiliante ou bonne grosse claque ?

Jo et Zette

En tendant ostensiblement la main aux Verts pour des alliances aux Régionales, François Bayrou a fait une erreur stratégique.

On ne se déclare pas, publiquement, « ouvert » à une alliance avec qui-que-ce-soit, sans quelques garanties sur ce que sera la réponse du qui-que-ce-soit en question !

Sans ces garanties, solliciter ouvertement les Verts de cette manière exposait François Bayrou et, à travers lui, le MoDem à une cinglante et humiliante rebuffade !

Or manifestement, les garanties, il ne les avait pas puisque pour une rebuffade ce fut une rebuffade !

Lire la suite...

vendredi 4 septembre 2009

L'université de l'autonomie du MoDem ?

Groseille 2



Alors que l’Université d’été du MoDem intervient dans une période difficile pour le Mouvement, je lis dans la presse, 2 entretiens qui posent de manière simple mais un brin désespérante, l’impasse dans laquelle se trouve le MoDem et la difficulté pour le Mouvement d’aborder les Régionales et d’une manière générale, toutes les élections à venir.

Le premier est de Corinne Lepage dans le Direct Matin de ce jour.

Lire la suite...

lundi 24 août 2009

MoDem – PS, l’alliance à hauts risques !

Les copines 2



L’initiative du Modem, à travers Marielle de Sarnez, de tendre la main au Parti Socialiste pour « construire ensemble » est clairement un tournant dans la démarche politique du Modem.

Un tournant à prendre avec beaucoup de prudence à mon sens.

Lire la suite...

lundi 1 juin 2009

Un maillon de la chaîne de l'Europe

Denise




Ca faisait longtemps que je n’avais pas été tagué et sur ce coup là, j’en suis ravi. C’est Mathieu qui connaît mon intérêt marqué pour l’Europe qui m’a refilé cette mission sous la forme de 3 questions que lui avait lui même fourgué un autre Nicolas…non, non, pas Nicolas S, un autre, presque aussi célèbre (euh...au sein de la blogoboulle politique du moins) mais un poil plus à gauche, un tantinet plus aimable, probablement un peu moins agité ...en bref, un autre Nicolas !

Lire la suite...

samedi 29 mars 2008

L'avenir du MoDem passera par la chute de la Maison Socialiste ou ne sera pas !

Raymond


Partout, la bipolarisation s’impose dans les paysages politiques nationaux.
Elle est largement justifiée par la nécessité, dans le cadre d’une démocratie, d’avoir une majorité de gouvernance stable.

Cette majorité impose que le paysage politique soit architecturé autour de 2 pôles, chacun regroupant ceux qui se reconnaissent dans un socle idéologique commun …plus ou moins large.

Du fait de la bipolarisation et moyennant un certain nombre de concessions, des tendances assez différentes peuvent se retrouver alliées par obligation autour d'un minimum de « valeurs » ou références communes.

Dans ce schéma, il est difficile d’imaginer ce que peut être le positionnement d’un centre indépendant.

Lire la suite...

- page 1 de 2