Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 25 juin 2009

Obama contre les vendeurs de mort

Ferdinand 3


Pour ceux qui en doutaient encore, Obama est décidément un personnage beaucoup plus recommandable que son prédécesseur. Il a signé la semaine dernière une loi anti-tabac qui donne pour la première fois à la Food and Drug Administration (FDA), le pouvoir de régir le marché du tabac et des cigarettes.

Très concrètement, la loi sur le contrôle et la prévention du tabac permettra à la FDA de contrôler les produits entrant dans la composition du tabac, d’en rendre publics les ingrédients et d’interdire les campagnes de publicité tournées vers les jeunes. Elle permettra également d'abaisser le taux de nicotine dans les cigarettes, d'interdire les parfums sucrés destinés à attirer les jeunes et de bannir les termes induisant les consommateurs en erreur comme "light" (légère) ou "faible taux de goudron".

Lire la suite...

vendredi 23 janvier 2009

Crise sans consensus, crise qui s'éternise

Vache et veau


Après la ferveur qui a accompagné le récent bidet ( B-Day….hum désolé) , ce n’est pas tomber dans le Barackobamania que de constater que la popularité du nouveau président américain est extrêmement importante aux USA et plus largement dans beaucoup de pays du monde. Aux Etats-Unis, celle-ci déborde largement le périmètre de ses électeurs puisque selon le dernier sondage ABC/ Washington Post il bénéficierait de 80 % d'opinions favorables alors qu’il n’a été élu que par 53 % des votants qui ne représentaient eux même que 66% des électeurs.

Cette cote de confiance rarement égalée présente à la fois un avantage et un inconvénient.

Lire la suite...