AthénaLe résultat de cette primaire socialiste a déjà été largement commenté par moult brillants observateurs de la vie politique de la Gauche française, pour autant, j’ai quelques remarques à faire à son propos et je vais les faire :

Tout d’abord, son résultat confirme mon précédent billet dans lequel j’indiquais l’intérêt qu’il y a, même pour les « non sympathisants socialistes », à y participer.

Le score décevant de Hollande et celui élevé de Montebourg, mettent ce dernier en position de force. En clair, ils mettent le premier ministrable de Mélenchon en position, non seulement de faire basculer le scrutin sur Martine Aubry, mais surtout de « gauchiser » le projet des 2 finalistes et donc le projet du peut-être futur Président de la République.