Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Primaires socialistes

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 20 mai 2011

La charrue du projet avant les bœufs des primaires !

JackDécidément, le PS a du mal à faire simple et cohérent dans sa volonté de se présenter comme le chantre de la démocratie participative.

Le PS a élaboré un projet à grand renfort de « conventions » et de « forums ». Ce projet une fois finalisé est passé devant le Conseil National du parti, par lequel il a été approuvé dans une belle unanimité !

Puis, ce sont les militants qui ont été appelés à voter pour ou contre. Et ce fut « pour » avec un score digne d’un chef d’Etat nord coréen ou de Guinée Equatoriale puisque le projet a récolté 95,14% des voix.

Bon, il est vrai qu’à peine 50% des militants ont pris la peine de voter. Ce qui, au passage, rend risible l’autoglorification de Christophe Borgel (Secrétaire national du PS aux élections) tout satisfait du chiffre de 95,14% qualifié de « …bonne surprise, car on aurait pu avoir beaucoup plus de votes blancs et nuls, comme cela a été le cas dans d'autres conventions » !

Je ne sais pas vous, mais moi j’aurais tendance à penser 50% de participation ça nous fait 50% d’abstention et que, dans une telle situation ou il n’y a qu’un projet en lice, la différence entre le vote blanc et l’abstention est pour le moins ténue !

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

Primaires socialistes : Les paris sont ouverts

EstelleDans le cadre d’une chaine lancée par Dedalus, Nicolas nous demande une sorte de pronostic sur le résultat des primaires socialistes.

Ca tombe bien, les pronostics foireux, c’est mon dada !

Alors, puisque manifestement l’élite de l’aile gauche de la blogoboulle patauge dans la semoule, je vais vous éclaircir tout ça en 3 coups de cuillère à pot, en commençant par le début, c’est à dire par établir une liste très précise des candidats qui seront en lice lors de cette primaire :

1 - François Hollande : Sur et certain...sauf peut-être si le risque Le Pen est trop important et qu’il ne se considère pas le mieux placé pour fédérer la Gauche. N’oublions pas que Fabius est à la limite de trouver sa candidature ridicule et que Hamon a marqué une nette préférence pour Aubry et ne parlons pas de Mélenchon et consorts qui le considèrent à peine mieux que Borloo en mieux coiffé !

Donc Hollande p’tète ben qu’oui, p’tète ben qu’non…voilà un premier cas de réglé !

Lire la suite...