ZoraCertes, l’actualité est pauvre en cette fin d’année, ou du moins elle l’était avant que des attentats en Russie et l’accident de Schumacher ne viennent tristement la réveiller.

Pour autant était-ce une raison pour propulser sur le devant de la scène un triste personnage à l’audience tout à fait confidentielle !

Tout a commencé par ce qui était présenté comme une menace de la part de Manuel Valls himself d’interdire les « spectacles » de Dieudonné. Menace dont il ne sait manifestement pas très bien comment il va la mettre en exécution, ni même s’il pourra réellement le faire sans se faire retoquer par la Justice. Cette information a été reprise en boucle dans toutes les sessions d’information. Les experts ont été interrogés sur la validité juridique d’une telle décision. François Hollande lui-même a été interrogé en Arabie Saoudite sur le sujet, histoire de s’assurer qu’il soutenait son Ministre de l’Intérieur. Tous les membres du gouvernement et tous les politiques disponibles ont du donner leur avis avec d’autant plus d’enthousiasme qu’ils ne prennent aucun risque en accablant un personnage indéfendable.