RobertDemain Sarko va répondre aux questions que se posent une dizaine de clampins triés sur le volet. Gageons que nous aurons droit à, au moins, un chômeur, une travailleuse « précaire », un étudiant, un chef d’entreprise beur et de banlieue, un retraité au minimum retraite, une mère de famille nombreuse, un paysan, une profession libérale et puisque c’est d’actualité une personne dépendante ou son représentant valide !

Gageons que nous n’aurons ni juge, ni syndicaliste haut en couleur, ni chômeur ex Continental, ni représentant d’agence de voyage spécialisée sur l’Afrique du nord, ni trader, ni dresseur d’ornithorynque !

Gageons tout cela !

Pour autant, même si on peut supposer que TF1 et l’Elysée auront tiré les leçons de sa précédente prestation télévisuelle, que penser de ce type d’émission ?....réponse, que du mal !

Le concept même d’une émission qui suppose qu’un quidam pose une question au Président de la République en se rapportant à son cas personnel, n'est qu'absurdité populiste !