Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - TVA restauration

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 25 novembre 2009

Donner c’est donner et reprendre c’est voler !

Famille creusoise 2 Ce qui est bien avec la politique c’est que lorsqu’on est en panne d’inspiration ou en manque de temps, on peut toujours faire du recyclage tout en restant dans l’actualité. Mon marronnier du jour s’appelle « baisse de la TVA dans la restauration » !

Mi-juillet 2008, à un moment ou la France relançait l’idée d’une baisse de la TVA dans la restauration auprès de ses partenaires européens et notamment l’Allemagne, j’écrivais en substance que cette malheureuse initiative allait nous couter 3 milliards d’euros par an et ce, en échange de contreparties plus ou moins incertaines et dans tous les cas insuffisantes !

Lire la suite...

mercredi 1 juillet 2009

Ca c'est de la bonne gestion budgétaire !!!

Casimir



Ca y est, la baisse de la TVA pour les restaurateurs devient effective, à partir de maintenant il faut donc retirer 2,5 milliards par an aux recettes de l’Etat !...pas grave, on prévoit déjà 140 milliards de déficit pour 2009 alors 2,5 milliards de plus ou de moins, pas la peine d’en faire un fromage !

D’autant plus qu’avec cette baisse de 14%, les restaurateurs vont baisser leurs prix, embaucher, augmenter les salaires de leurs employés et moderniser leurs établissements ! Mazette ! ça vaut bien un petit coup de pioche supplémentaire dans le trou béant de nos déficits.

Lire la suite...

mardi 15 juillet 2008

Une note de 3 milliards un peu salée !

Marianne


Voila que la France remet sur le tapis la réduction de la TVA pour la restauration. Cout de l’opération, si elle aboutit, 3 milliards d’euros !

C’est quand même du vice, voilà un projet qui a déjà été rejeté moult fois par nos partenaires européens et alors qu’on aurait pu se dire que c’est plutôt une chance de pouvoir se réfugier derrière la mauvaise volonté des allemands ou d’incriminer comme d’habitude l’Europe, et bien on insiste lourdement !

Lire la suite...