Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Taux de croissance

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 25 février 2013

En politique, la méthode Coué ne fonctionne pas

NinaLe chiffre est tombé, la Commission européenne a livré ses prévisions de croissance pour 2013 et en ce qui concerne la France celle-ci est bien maigrichonne puisqu’elle frôle le zéro ( 0,1%).

Pourtant, pendant des mois, François Hollande relayé par son Gouvernement, s’est obstiné à considérer un taux de croissance de 0,8% pour 2013 comme crédible et, en conséquence, la réduction du déficit à 3% comme sérieusement envisageable. Le discours, les prévisions de chômage et surtout le budget avec ses hausses d’impôts et ses économies, tout a été calé sur ce chiffre.

Lire la suite...

vendredi 9 novembre 2012

Réduction du déficit, c’est l’intention qui compte

Josepha et JosephineRécemment la Commission Européenne a pronostiqué un taux de croissance pour la France de 0,4% en 2013 soit moitié moins que les 0,8% tant espérés.

Aussitôt tout le gouvernement s’est empressé de contester haut et fort cette prévision, invoquant que la Commission n'est qu'une incurable pessimiste, que l’effet positif lié à la stabilisation de la zone euro « va intervenir beaucoup plus tôt au cours de l'année 2013 » (Sapin), qu’encore une fois elle se trompe: « la Commission n'avait absolument pas vu venir la crise en 2008, peut-être peut-on penser qu'elle ne voit pas venir la reprise » (Cahuzac) ou bien qu’elle n’a « pas en mains toutes les données» (Moscovici) … et qu’en conséquence les 0,8% sont toujours d’actualité.

Lire la suite...

vendredi 14 août 2009

Croissance…on attendait Blücher, ce fut Grouchy !

Tête bêche 2 Décidément, ils sont indécrottables, ils ont réussi à me faire sortir de ma torpeur estivale !

Voilà que Christine Lagarde, qui nous avait pourtant habitués à surestimer systématiquement ses prévisions en matière de taux de croissance, nous annonce fièrement .....qu'elle s’est trompée, mais dans l’autre sens !...elle l’a sous-estimé (plus précisemment dans ce cas, ce sont bien évidemment les prévisions de l'INSEE qui étaient fausses) !

Au lieu des -0,6% attendus c’est + 0,3% …pour une fois qu'on attendait Blücher, ce fut Grouchy !

Et elle de s’exclamer: "Après quatre trimestre de croissance négative, la France sort enfin du rouge" !!!

Lire la suite...