Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Union Européenne

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 9 mai 2014

Voter FN ce n'est pas un vote de contestation, c'est un vote de destruction !

AdamoLes prochaines élections européennes s’annoncent catastrophiques. Catastrophiques pour la France et par ricochet pour l’Europe.

C’est bien simple, parmi les trois premiers partis donnés en tête et qui vont donc fournir l’essentiel des futurs députés européens, le seul qui a une idée claire, nette et précise de ce qu’il veut pour l’Europe c’est le FN. Et ce qu’il veut, c’est justement le moins possible d’Europe sinon pas du tout. Et ceux qui pensent que le propos est exagéré n’ont qu’à réécouter les propos de Le Pen père sur Europe 1
Il y dit clairement qu’une fois élu au parlement européen (il est tête de liste, il le sera) il n’y mettra pas les pieds. Ou du moins qu’il y assurera une présence minimum histoire de toucher son indemnité à plein (ça c’est moi qui le rajoute).

Lire la suite...

dimanche 6 avril 2014

La France n’est pas à la hauteur de l’Europe

AmandaLa campagne pour les européennes a commencée, le soir du deuxième tour des Municipales.

Quelque chose m’a frappé lors de la soirée électorale de Dimanche dernier (sur France 2), ce fut le nombre d’intervenants qui ont trouvé le moyen d’accabler l’Europe et plus spécialement la Commission Européenne, coupable d’imposer la rigueur à la France. Rigueur qui, bien entendu, est la cause de tous nos maux. Seul le pauvre Moscovici n’a pas voulu utiliser cet argument pour expliquer la cuisante défaite du PS aux municipales. Et à tout point de vue il était bien seul. Cela préjuge assez bien de ce que sera la campagne pour les européennes.

Pourtant, soyons clair, net et précis, la France ne connait pas la rigueur !

Sauf à ce qu’on appelle rigueur le fait de ne pas pouvoir dépenser toujours plus sans aucune retenue.

En France, il n’y a pas eu de baisse des dépenses publiques, ni de baisse sensible du pouvoir d’achat…du moins pour ceux qui ont la chance d’avoir un boulot.

La France ne connait pas la rigueur, mais elle connait le chômage. Le seul véritable problème des français, il est là.

Et ceux qui nous racontent que s’il y a du chômage c’est à cause de la politique de rigueur dictée par Bruxelles qui bloquerait la croissance, sont de gros bonimenteurs.

Lire la suite...

mardi 21 mai 2013

Hollande et l’Europe, peut mieux faire !

MirzaLa conférence de presse de François Hollande a été accueillie plutôt positivement. Pour deux raisons essentielles me semble t-il. D’une part, parce qu’il y a implicitement affirmé, tout en le niant, ses convictions sociales démocrates ou plutôt sociales libérales (au sens ou on l’entend en France évidemment), et d’autre part parce qu’il a, enfin, osé parler d’avancées vers une Europe plus intégrée.

Pour autant, et même si ce deuxième point constitue une réelle satisfaction pour tous ceux qui sont convaincus que l’avenir de l’Europe et donc de la France passe avant tout par plus d’intégration et un véritable fédéralisme, son engagement apparait bien trop timide pour être complètement rassurant.

Lire la suite...

vendredi 28 décembre 2012

Les 5 bonnes résolutions de Monsieur Hollande

MaxLa période se prête particulièrement aux bonnes résolutions. Mais le problème avec les résolutions de début d’année ce n’est pas seulement d’arriver à les tenir mais c’est surtout de les choisir.

Important le choix d’une résolution. Une bonne résolution doit être à la fois réaliste, pas la peine de se faire une promesse qu’on sait pertinemment ne pas pouvoir tenir, et elle doit en même temps constituer un défi, petit ou grand. En clair pas la peine de se fixer comme ambition de devenir Pape l’année prochaine, les probabilités de réussite sont maigres, à contrario, pas la peine non plus de se faire mousser à peu de frais en se promettant de ne pas avoir avalé plus d’un quintal de chocolat sur l’année 2013.

Compte tenu de la complexité de la chose et compte tenu du fait que François Hollande est très occupé, au point de ne pas pouvoir prendre de vacances, je me propose de l’aider en lui suggérant 5 bonnes résolutions pour l’année 2013.

Lire la suite...

samedi 29 octobre 2011

Super Sarko n’a pas sauvé le monde mais il a bien aidé l’Europe via un plan insuffisant, mais c’est déjà ça !

ChloéSarko et Merkel ont sauvé l’Europe sinon le monde de la catastrophe, ouf nous voilà soulagés !

Sans tomber dans la dramatisation sarkozienne, il était urgent d’agir, la situation était grave !

Je ne suis pas de ceux qui critiquent l’action de notre président, invoquant qui, une piteuse soumission à des allemands psychorigides, qui, une naïve génuflexion devant des chinois hégémoniques. Même si son intervention était inutilement polémique et qu’il aurait été certainement de meilleure politique de moins fanfaronner et de prendre un peu plus de hauteur, Sarko a indéniablement œuvré avec beaucoup d’énergie pour le bien de l’Europe et à travers elle de la France. D’un autre coté, difficile de lui reprocher de rester impassible devant les attaques dont il est l’objet de la part de l’opposition depuis plusieurs mois. Tout le monde est ouvertement en campagne électorale, sauf lui !

Pour autant, que penser sur le fond du plan dont l’Europe a accouché tardivement et à grand peine durant la nuit de Mercredi à Jeudi ?

Lire la suite...

samedi 18 juin 2011

Aide-toi et le ciel t’aidera !

EmileLes grecs, ont manifesté avec force et véhémence leur mécontentement et leur opposition farouche à la cure d’austérité à laquelle ils sont soumis. Si on ajoute à ces mouvements de foule, l’opposition des conservateurs pourtant largement responsables de la situation et la défection de certains membres de sa majorité, on est bien loin du consensus demandé par Georges Papandréou.

Pourtant, sans consensus, impossible de réformer en profondeur la Grèce et son Etat !

C’est ce qu’ont bien compris ses créanciers puisque l’Union Européenne et le FMI en font une condition sine qua non à l’octroi de prêts supplémentaires. Pour le forcer ce consensus, Papandréou a pris le risque d'ajouter la crise politique à la crise financière et sociale en mettant la tête de son gouvernement sur le billot.

Lire la suite...

mercredi 8 juin 2011

Franchir le rubicond du fédéralisme européen

InterrogationsJeudi 2 juin, à l’occasion de la remise du Prix Charlemagne 2011 à Aix-la-Chapelle, Jean-Claude Trichet, Président de la BCE (je précise car je soupçonne que ce n'est pas inutile pour tout le monde) a prononcé un discours iconoclaste sinon sacrilège qui est passé, comme d’habitude, complètement inaperçu de notre presse nationale (sauf là).

Et pourtant !

Lire la suite...

mardi 1 mars 2011

Pourquoi on aurait du dire non à la Turquie

CarlosA l’occasion de la visite éclair de Sarkozy en Turquie (lamentable erreur politique soit dit en passant), Alexandre repose la question de son adhésion à l’Union Européenne pour dire en résumé, qu’à son sens ce serait une grossière erreur que de claquer la porte au nez de ce pays.
Même si je ne partage pas tout à fait son point de vue, j’invite évidemment à la lecture de son excellent billet dans lequel on peut trouver quelques arguments avec lesquels je suis plus ou moins d’accord dont notamment celui-ci qui me parait particulièrement pertinent: « Nous avons l’occasion unique d’inciter un grand pays comme la Turquie à changer ses institutions, à se démocratiser, à abandonner ses mauvaises pratiques, à se prémunir contre le risque d’un État dominé par le facteur religieux, à faire une plus grande place aux droits de l’homme, et nous la gâcherions ? »

Je pense que nos points de vue ne sont pas fondamentalement différents même si nous n’aboutissons pas tout à fait à la même conclusion. Comme j’ai déjà écrit là dessus, je ne vais pas me casser le tronc et me contenterai de reprendre les grandes lignes d’un précédent billet, agrémenté des différents commentaires que j’ai pu faire notamment chez Xerbias qui s’est également à plusieurs reprises prononcé sur le sujet.

Lire la suite...

mercredi 10 novembre 2010

Pourquoi il aurait fallu (aimablement) retoquer la Turquie ?

Gaelle C'est La Tribune qui nous apprend que selon Milliyet, journal turc comme son nom l’indique, lors des deux dernières semaines, l'UE et la Turquie ont mené des négociations secrètes visant à mettre en pratique le Protocole d'Ankara de 2005 qui rappelons prévoyait que la Turquie ouvre ses frontières aux marchandises de la République de Chypre.

Le sujet est important, puisqu’il s’agit avant tout, de remettre le processus d’adhésion sur les rails après son blocage en 2006*, par l’Union Européenne pour cause de tensions avec Chypre.

Tout cela nous rappelle que la question de l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, même si elle se fait discrète, est toujours bien ouverte et que le processus poursuit son petit bonhomme de chemin, certes laborieusement mais néanmoins surement.

Lire la suite...

jeudi 11 février 2010

Une gouvernance économique faute d'autodiscipline

Amanda




Dans mon précédent billet j’évoquais l’idée d’un des Présidents de l’Europe, Herman Van Rompuy, de mettre en place une gouvernance économique de l’Europe. Cette idée n’est pas récente puisque les Français l’avaient déjà suggérée dans les années 90 lors des travaux préparatoires à la mise en place de l’Euro. L’idée des Français était surtout de mettre en place les moyens d’une véritable coordination économique entre les membres de la zone euro, qui serait le pendant de la politique monétaire menée par la BCE et elle seule.

Lire la suite...

lundi 25 février 2008

Palmarès des joyeux bovins : Semaine 08- 2008

Podium vaches


Le Palmarès des joyeux bovins c'est 3 prix :

Le prix de la bouse de vache, récompense celui, celle ou ceux qui se sont distingués par des actes ou des propos que le Jury aura considéré comme particulièrement bêtes et/ou méchants !

Le prix de la vache d’or, récompense celui, celle ou ceux qui se sont distingués par des actes ou des propos que le Jury aura particulièrement apprécié !

Le prix de la vache qui rigole, récompense celui, celle ou ceux qui se sont distingués par des actes ou des propos que le Jury aura soit considéré comme particulièrement drôle soit comme particulièrement risibles (c'est pas la même chose) !

Bien entendu, le jury, c’est moi !

Alors pour cette semaine les heureux gagnants sont :


Lire la suite...