Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - cumul mandats

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 2 mars 2011

Juppé, je cumule et j’en suis fier !

AyrtonJe re-chevauche, une fois de plus, mon vieux dada, pour répéter ma profonde aversion contre le cumul des mandats. J’ai pourtant déjà écris plusieurs fois la dessus, et exposé tout le mal que je pense de cette plaie de la démocratie française, mais cette vieille douleur s’est soudainement réveillé !
Et l’auteur de ce réveil, l’agitateur de chiffon rouge est évidemment, celui qui fait du cumul des mandats son titre de gloire, j’ai nommé Alain Juppé !

J’imagine qu’il est inutile de rappeler la situation de Monsieur Juppé !...bon, pour ceux qui seraient restés enfermés quelques années au fond d’une mine chilienne, je rappelle que Juppé est à la fois Ministre des affaires étrangères et maire de Bordeaux !

Lire la suite...

samedi 24 octobre 2009

Sarkozy: la pathologie du cumul !

Simette


Henri Proglio a été choisi par Nicolas Sarkozy himself pour présider à la destinée d’EDF !

Pourquoi pas !

Même si cette nomination est probablement un choix par défaut puisque Jean Sarkozy étant amené à prendre la présidence de l’EPAD, son père ne pouvait pas le nommer également à la tête de l’EDF !

Même si c’est un second choix donc, on peut penser que l’homme a probablement les qualités requises…enfin, il faut espérer parce que cet Henri Proglio s’est quand même permis de dicter ses conditions !

Lire la suite...

mercredi 16 avril 2008

Les cumuls de Monsieur Balkany

Ulysse


J’ai déjà eu plusieurs fois l’occasion d'exprimer sur ce blog tout le mal que je pensais du cumul des mandats une des pires tares du système politique français (là, ou encore ).

Lire la suite...

lundi 17 mars 2008

Pâles municipales

Violaine


Difficile de trouver un quelconque motif de satisfaction dans ces élections à commencer par leur enjeu dévoyé !

Malgré leur nature, malgré ce que prétendent les enquêtes d’opinion faites sur le sujet, l’ampleur de la « vague rose » et l’interprétation qui en est faite démontrent bien que ces élections ont pris un caractère fortement politique.

Là ou on est censé élire le meilleur gestionnaire pour une ville voire un département, on a élu celui ou celle qui s’oppose à Nicolas Sarkozy auquel on reproche son comportement et à un gouvernement auquel on ne sait pas précisément ce qu’on lui reproche sauf à ne pas avoir amélioré de façon spectaculaire le pouvoir d’achat des français !

Lire la suite...

jeudi 7 février 2008

A chacun son mandat et les vaches seront bien gardées !

Nicole



C’est le moment d’y aller les gars !...et les filles aussi bien entendu, il n’y a pas de raison !

C’est le moment de réclamer, Sarkozy ne peut rien nous refuser !

Après les pécheurs auxquels on promet de profiter du passage de la France à la tête de l’Union Européenne pour remettre en cause les quotas de pêche,

après les taxis auxquels on promet, d'avance, de ne surtout pas appliquer ce qui n’était qu’une préconisation du rapport Attali,

après les personnes âgées auxquelles on promet une avance de 200 euros sur une future et substantielle augmentation du minimum vieillesse,

Après les ouvriers de l’usine d’Arcelor Mittal de Gandrange auxquels on promet une aide de l’Etat pour maintenir le site ….à qui le tour maintenant ?

Lire la suite...

mercredi 12 décembre 2007

Pourquoi donc, mais pourquoi donc, les citoyens français acceptent-ils ce type de comportements ?

Isabelle


Lu dans Le Parisien par Jean-Michel Apathie qui le relève dans son excellent blog (ici).

Sous le titre: "Estrosi veut changer de ministère" Le Parisien relève que Christian Estrosi actuel Secrétaire d'État à l'Outre-mer, se verrait bien changer de ministère s’il était élu Maire de Nice car celui qu’il occupe l’oblige à de nombreux déplacements. Il précise même qu’il prendrait bien le Ministère de la Santé ou du Développement durable !

Précisons que Monsieur Estrosi est également vice-président de l’Assemblée Nationale.

Pour la suite, je laisse la parole à Jean-Michel Apathie parce que je ne l’aurais pas mieux dit :

Lire la suite...

jeudi 31 mai 2007

Au placard les cumulards

Chuchotements

La campagne présidentielle avait laissé espérer qu’un vent frais allait enfin souffler sur le paysage politique français. Bien entendu je ne parle pas des « jury populaires » de Ségolène Royal à propos desquels j’ai déjà exprimé tout le mal que j’en pensais (ici).

Non, je parle des diverses propositions relatives au cumul des mandats évoquées à la fois par Ségolène Royal et François Bayrou mais malheureusement pas par Nicolas Sarkozy.

Donc le vent frais est tombé, ramassé, mis en boite bien étanche et avec lui l’aération, le dépoussiérage de la Politique française qu’il aurait pu provoquer !

Lire la suite...