GinaDécidément, le Gouvernement fait feu de tous bois pour récupérer quelques millions ici ou là quitte à justifier ses hausses de prélèvements avec une mauvaise foi à la limite de la malhonnêteté.

L’exemple du jour, peut paraître légèrement technique mais je ne doute pas qu’il soit néanmoins parfaitement compréhensible pour les lecteurs particulièrement futés et affûtés de ce blog.

Il s’agit de la fiscalité pesant sur les revenus perçus dans le cadre d’un PEA (Plan d’Epargne en Action).