Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 10 septembre 2014

François Hollande victime expiatoire de tout un peuple !

Les BigleuxCoup sur coup, deux sondages viennent accabler encore un peu plus François Hollande qui n’avait vraiment pas besoin de ça.

Le premier lui donne un taux de popularité à 13%, le second le donne perdant à l’occasion d’un hypothétique second tour face à Marine Le Pen. Certes l’hypothèse est pour le moins improbable puisque pour qu’il soit au second tour, encore faudrait-il qu’il ait passé le premier. Mais pour autant, se dire qu’il pourrait y avoir une majorité de français qui préféraient avoir Marine Le Pen plutôt que François Hollande à la présidence de la république est pour le moins navrant sinon choquant.

Jusqu’à présent, tout le monde était persuadé que face au FN au second tour, même une chèvre pourrait gagner, tant ce parti est un repoussoir pour la grande majorité des français. Le score de Chirac en 2002 en témoigne. Ou devrais-je dire, en a témoigné.

A un tel niveau, le rejet d’un responsable politique doit quand même amener à s’interroger.

Lire la suite...

lundi 20 août 2012

Sarkozy, le retour ?

JosianneTiens, il est toujours vivant !

C’est la remarque qu’ont du se faire beaucoup de gens lorsqu’ils ont appris que Nicolas Sarkozy avait fait une brève mais remarquée apparition sur la scène politique à travers le dossier Syrien. Pourtant il n’a quitté ses fonctions que depuis 3 mois, mais il faut dire qu’après 5 années d’omniprésence forcenée, 3 mois sans l’ombre d’un Sarkozy à l’horizon nous ont paru une éternité. Etonnamment, on a l'impression que dans l’esprit de beaucoup, la page Sarkozy a été tournée en 3 secondes et demie à 20heures le soir du 6 mai, juste le temps de prendre connaissance du résultat de l’élection présidentielle.

L’attitude plus normale paisible de son successeur et les congés d’été ont finis de nous faire oublier celui dont l’action et le comportement ont pourtant suscités tant de commentaires passionnés.

Eh voilà que, d’un coup, un petit peu en catimini, il réapparait sur le radar des français.

Lire la suite...

lundi 4 février 2008

Ephémère popularité

Cécilia


Le moins que l'on puisse dire c'est que la cote de popularité de Nicolas Sarkozy baisse à toute allure !
Selon le baromètre TNS Sofres/FIGARO-MAGAZINE à la question : «Faites-vous tout à fait confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas du tout confiance à Nicolas Sarkozy pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement ? »

Ils étaient 65% à avoir "confiance" en Juillet 2007, ils ne sont plus que 41% en février 2008.

2 raisons sont principalement évoquées : L’exhibition bling-bling de sa vie privée qui commence à lasser sinon à choquer et la déception devant son incapacité à rehausser rapidement et significativement le pouvoir d’achat.

Ces 2 raisons sont évidemment tout à fait recevables mais, en toute logique, elles ne devraient pas être suffisantes pour provoquer un tel revirement d’opinion de la part d’un nombre conséquent de nos concitoyens.

Lire la suite...