EdouardTous les jours, Sarkozy nous extirpe de sa besace une superbe idée dont on se demande pourquoi il ne l’a pas eu avant. Manifestement, le candidat Sarkozy ignore superbement le Sarkozy président ….sauf lorsqu’il s’agit de s’enorgueillir de ses prestations à l’international.

On comprend bien la stratégie du candidat-président qui, quoi qu’il en dise, ne se fait guère d’illusions sur l’attractivité de son bilan. Pour autant, lorsqu’il s’agit de se demander s’il faut reconduire ou non le sortant, difficile d’en faire abstraction.

Le problème de Sarkozy, c’est que son bilan n’est pas jugé objectivement. Le personnage Sarkozy a, pour beaucoup, complètement décrédibilisé le président Sarkozy. Les enquêtes le montrent, beaucoup sont prêts à voter Hollande non pas par adhésion pour le digne représentant du PS mais par rejet de Sarkozy.

Pour tout ceux là, le bilan de Sarkozy pourrait être faramineux, il ne serait ni considéré comme tel, ni en conséquence mis à son actif.

Pourquoi pas, le jugement que l’on porte sur un politique est rarement objectif et celui-ci est plus souvent jugé sur sa personnalité réelle ou supposée que sur ses actes.

Pour autant, et dans le cas de Sarkozy beaucoup semblent totalement incapables de porter un jugement neutre, un jugement qui ne soit pas complètement dévoyé par leurs ressentiments vis-à-vis du personnage. Ca en arrive à un tel point, qu’on en arriverait presque dans certains cas à prendre la défense de Sarkozy, malgré un bilan fort contestable.