Martine et SégolèneAir France-KLM vient de faire connaître sa décision de répartir sa méga commande de longs courriers à part égale, entre Boeing et Airbus (50 chacun). Cette décision a fait hurler Bernard Carayon, député UMP du Tarn, qui reproche à Air France – KLM de n’avoir « pas fait le choix du courage commercial » en ne choisissant pas Airbus pour l’intégralité de sa commande.

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir fait pression sur la compagnie et son président puisqu’à l’instigation de ce même député, une pétition signée par 180 de ses pairs exigeait d’Air France-KLM qu’elle achète uniquement des appareils de l'européen Airbus.