FélicieLa France a perdu son triple A, c'était attendu, c'était presque espéré par l'opposition considérant qu'il fallait mieux que cela arrive avant l'élection qu'après, de toute façon c'est mérité !
Malgré tout, l'annonce a provoqué un vif émoi dans la France entière.

Les médias tournent en boucle sur le sujet, chacun y allant de son commentaire, et chacun exhibant son expert chargé de nous expliquer qu'elles en sont les conséquences. De ce point de vue, les avis sont variés: Les plus optimistes, nous disent que c'est plutôt une bonne nouvelle que la France n'ait pas été dégradée de 2 crans, les un peu moins optimistes , que ce n'est pas si grave que ça puisque c'était attendu et que les taux auxquels emprunte la France sont déjà des taux de AA+, les réalistes, que l'avertissement n'est pas sans frais et qu’il doit être entendu avant que ça ne se gâte réellement, et les pessimistes, que c'est le début de la fin, que nous allons entrer dans une spirale infernale d'accroissement continu de notre endettement alimenté par la hausse du cout de la dette sans croissance pour la compenser.