Humeurs de vaches

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 2 décembre 2009

DCB comme Démocratie Contrainte et Bâillonnée

Joseph 3





Je me permets de remettre brièvement le couvert sur cette histoire de minarets décapités par les Suisses à la suite d’une votation que beaucoup qualifient de malheureuse. Je ne me répèterai pas par rapport à mon précédent billet qui disait en substance, d’une part, que les Suisses font ce qu’ils veulent et que nous n’avons pas de leçons à leur donner, et d’autre part qu’au lieu de nous indigner à coup de beaux discours politiquement très corrects, nous ferions peut-être mieux de nous interroger sur notre propre perception de l’Islam !

Pour autant je suis tombé sur l’entretien qu’à donné Daniel Cohn-Bendit au quotidien Suisse Le Temps et là, malgré le respect que j'ai pour l'individu, j’ai sursauté !

Lire la suite...

lundi 30 novembre 2009

La limite que les Suisses ont posé dans leur acceptation de l’Islam est-elle si éloignée de la notre ?

Mistinguette 2

C’est un doux euphémisme que de dire que ce vote Suisse contre la construction des minarets fait réagir !

Et des réactions il y en a à la fois sur la forme et sur le fond.

Sur la forme, tout d’abord, avec l’apologie faite par certains du concept de referendum populaire, ou plus précisément dans ce cas de l’initiative populaire plus contraignante que le référendum (plus de signatures et la double majorité peuple + cantons) mais qui permet une modification de la constitution. C’est la fameuse votation des Suisses présentée comme le Saint-Graal de la démocratie, comme son expression la plus pure, la plus aboutie, à coté de laquelle la démocratie représentative telle que nous la pratiquons n’est qu’un vague ersatz uniquement destiné à permettre aux puissants et aux riches d’imposer leurs volontés au « petit peuple » !

Lire la suite...